Influence des variations expérimentales de la calcémie sur la morphologie fine des cellules C du rat et du poulet

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Summary

Acute and chronic hypercalcemia in rats induce spectacular modifications of the C cells. These results are in agreement with the physiological data on calcitonin secretion in mammals. The same experiments in chickens, however fail to provide a net modification of the ultimobranchial body. Only an intravenous injection of calcium induces degranulation of the C cells, and even then, this is partial and hardly evident. The lack of the ultimobranchial body response as observed in our morphological study may be compared with the conflicting physiological data on the role of calcitonin in birds.

Résumé

Les expériences d'hypercalcémie aigües et chroniques provoquent chez le rat des modifications spectaculaires des cellules C. Ces résultats sont en accord avec les données physiologiques sur la sécrétion de calcitonine chez le mammifère. Chez le poulet, par contre, les mêmes expériences ne provoquent pas de modifications indiscutables des Corps ultimobranchiaux (C.U.B.). Seule, l'injection intraveineuse de calcium provoque une dégranulation d'ailleurs partielle et assez peu accusée, des cellules C. L'inertie réactionnelle des C.U.B., que nous constatons morphologiquement, ressort également des données contradictoires sur le rôle physiologique de la calcitonine chez l'oiseau.