, Volume 22, Issue 2 Supplement, pp 417-427
Date: 07 Dec 2012

Syndromes carentiels sévères

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

La prévalence des carences vitaminiques est probablement sous-estimée. Le rôle du réanimateur est donc de les reconnaître au cours des situations à risque. Cela est d’autant plus important que certaines carences peuvent être mortelles, comme le syndrome de Gayet-Wernicke (SGW), le shoshin béribéri et le scorbut, alors que leur évolution peut être rapidement favorable grâce à une supplémentation adaptée.

Abstract

The prevalence of vitamin deficiencies is underestimated. Risk factors for these deficiencies should be recognized in the intensive care unit. Some among these deficiencies can be fatal including Wernicke encephalopathy, shoshin beriberi, and scurvy; however they may recover dramatically with appropriate supplementation.

Cet article correspond à la conférence faite par l’auteur au congrès de la SRLF 2013 dans la session: Des maladies qu’il faut connaître.