Réanimation

, Volume 22, Issue 1, pp 90–99

Étude FLORALI (High-FLow Oxygen Therapy for the Resuscitation of Acute Lung Injury): intérêt de l’oxygénothérapie nasale humidifiée et réchauffée à haut débit dans l’insuffisance respiratoire aiguë non hypercapnique de l’adulte. Présentation d’un essai multicentrique, randomisé, contrôlé en ouvert

  • J. -P. Frat
  • A. Thille
  • C. Girault
  • S. Ragot
  • REVA: Réseau européen de recherche en ventilation artificielle
Article Original / Original Article

DOI: 10.1007/s13546-012-0527-4

Cite this article as:
Frat, J.P., Thille, A., Girault, C. et al. Réanimation (2013) 22: 90. doi:10.1007/s13546-012-0527-4

Résumé

L’intérêt de la ventilation non invasive (VNI) dans la prise en charge de la pneumopathie hypoxémiante du sujet immunocompétent est controversé, avec un taux d’échec aboutissant à une intubation trachéale dans environ 60 % des cas. L’oxygénothérapie à haut débit nasale avec humidification (O2-HDN) est une nouvelle technique assurant une FiO2 élevée et une pression expiratoire positive. L’étude FLORALI a pour but d’évaluer l’utilisation de l’O2-HDN dans l’insuffisance respiratoire aiguë (IRA) hypoxémique, seule, associée à la VNI ou comparativement à l’oxygénothérapie conventionnelle. Patients et méthode: Cette étude multicentrique, randomisée, ouverte, contrôlée a pour but de comparer trois stratégies d’oxygénation dans la prise en charge précoce et non invasive de l’IRA hypoxémique non hypercapnique: l’association VNI/O2-HDN, l’O2-HDN seule et l’O2 seule. Les patients sont inclus si les critères suivants sont réunis: dyspnée de repos sévère avec mise en jeu des muscles respiratoires accessoires, fréquence respiratoire supérieure ou égale à 25 cycles par minute, PaO2/FiO2 inférieur ou égal à 300 mmHg sous O2 au masque à haute concentration et PaCO2 inférieure ou égale à 45 mmHg. L’objectif principal est de montrer une réduction significative du taux d’intubation dans les groupes traités selon une stratégie comprenant l’O2-HDN. Ainsi, 300 patients sont nécessaires pour mettre en évidence une différence absolue de 20 % entre les deux groupes. On estime, en effet, à 60 % le recours à la ventilation invasive dans le groupe O2 et l’on souhaite montrer qu’elle n’est que de 40 % dans les groupes O2-HDN et VNI/O2-HDN. Cette étude bénéficie du soutien du Réseau européen de recherche en ventilation artificielle (REVA).

Mots clés

Ventilation non invasive Insuffisance respiratoire aiguë Oxygénothérapie à haut débit nasale Essai randomisé 

FLORALI study (High-Flow Oxygen Therapy for the Resuscitation of Acute Lung Injury): use of nasal high-flow oxygen therapy in non-hypercapnic acute respiratory failure. Introduction to the study protocol

Abstract

The use of non-invasive ventilation (NIV) in nonimmunosuppressed patients with acute hypoxemic nonhypercapnic respiratory failure is controversial. About 60% of the patients treated with NIV require intubation with a high mortality rate. Nasal high-flow oxygen therapy (NHFO) is a recent device with possible beneficial effects as delivering high FiO2 and improving comfort between NIV sessions. The FLORALI study aims to evaluate the use of NHFO in non-immunosuppressed patients with acute hypoxemic non-hypercapnic respiratory failure. Patients and methods: we are conducting a randomized multicentric study comparing three strategies of ventilation support in patients admitted to the intensive care unit (ICU) for acute hypoxemic respiratory failure: 1) standard oxygen therapy, 2) NHFO, and 3) NHFO associated with NIV for at least 8 h per day during three days. All patients admitted to the ICU for acute respiratory failure can be included if presenting respiratory rate ≥ 25 breaths per minute, hypoxemia defined by PaO2/FiO2 ratio ≤ 300 mmHg using at least 10 l/min oxygen, FiO2 being measured using an oxygen analyzer located in the mask, and PaCO2 ≤ 45 mmHg. The main objective is to compare rates of intubation with each of the three tested strategies. A sample of 300 patients (100 patients in each group) is required to detect a 20% reduction in the intubation rate, considering an intubation rate of 60% in the standard group and of 40% in the groups using NHFO. This study is supported by the REVA group.

Keywords

Non-invasive ventilation Acute respiratory failure Nasal high-flow oxygen Randomized clinical trial 

Copyright information

© Société de réanimation de langue française (SRLF) and Springer-Verlag France 2012

Authors and Affiliations

  • J. -P. Frat
    • 1
  • A. Thille
    • 1
  • C. Girault
    • 2
  • S. Ragot
    • 3
  • REVA: Réseau européen de recherche en ventilation artificielle
  1. 1.Service de réanimation médicaleCHRU Jean-BernardPoitiers cedexFrance
  2. 2.Service de réanimation médicaleCHRU de Rouen, UPRES EA 3830-IFRMP.23RouenFrance
  3. 3.CIC-P 802CHRU Jean-BernardPoitiers cedexFrance

Personalised recommendations