Annales françaises de médecine d'urgence

, Volume 4, Issue 6, pp 349–353

La réorientation à l’accueil des services d’urgences : évaluation des pratiques professionnelles françaises

Article Original / Original Article

DOI: 10.1007/s13341-014-0411-9

Cite this article as:
Marchetti, M., Lepape, M. & Lauque, D. Ann. Fr. Med. Urgence (2014) 4: 349. doi:10.1007/s13341-014-0411-9

Résumé

Objectif

La surcharge fréquente de nos services d’accueil des urgences (SAU) entraîne le développement de la pratique de la réorientation, qui ne fait l’objet d’aucune recommandation officielle en France. L’objectif de ce travail était de décrire les habitudes des urgentistes en matière de réorientation des patients à l’accueil des urgences.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective, descriptive et multicentrique, réalisée sur la base d’un questionnaire disponible en ligne et destiné aux médecins urgentistes des 26 centres hospitaliers universitaires français (CHU).

Résultats

Sur les 169 médecins urgentistes ayant répondu à l’étude, 141 (83 %) déclaraient pratiquer la réorientation et 37 (26 %) basaient leurs critères de réorientation sur des données issues de la littérature. Quatre-vingt-douze médecins (65 %) réorientaient moins de cinq patients par jour. Cent six médecins (75 %) déclaraient réorienter leurs patients vers leur médecin traitant, 88 (62 %) vers les maisons médicales de garde et 36 (25 %) vers le domicile. Les médecins refusant de réorienter le faisaient par pression de leur service, par manque de solution d’aval et par crainte du risque médicojudiciaire. Quatre-vingt-dix médecins (54 %) déclaraient recevoir des directives de leur SAU en matière de réorientation, positives pour 90 % d’entre eux.

Conclusion

La réorientation à l’accueil des urgences est une réalité pour une majorité d’urgentistes. Cette pratique reste peu étudiée en France, sans cadre légal ni recommandations officielles.

Mots clés

Urgences Surcharge Réorientation 

Triage out at the emergency departments: Evaluation of the French work practices

Abstract

Aim

Frequent overcrowding of emergency departments (EDs) leads to the development of the practice of triage out, which is not subject to any formal recommendation in France. The aim of this study was to describe the French physicians habits about redirecting their patients out from the ED.

Procedure

This was a retrospective, descriptive, multicentric study. A survey available online was sent to the 26 French university hospital EDs.

Results

A total of 169 emergency physicians answered to the survey, 141 (83%) of them reported practicing triage out and 37 (26%) rely their decisions with data from the literature. There were fewer than 5 patients per day for 92 physicians (65%). One-hundred and six physicians (75%) reported redirecting patients to their general practitioner, 88 (62%) to general medicine departments, and 36 (25%) to their home. Most of the physicians refusing triage suffer from ED pressure, lack of local solutions, and fear of medico-legal issues. Ninety physicians (54%) had a hospital policy shift about triage out, positive in 90% of cases.

Conclusion

Triage out in France is a usual practice, suffering from lack of supervision and official recommendations.

Keywords

Emergency Overcrowding Triage out 

Copyright information

© Société française de médecine d'urgence and Springer-Verlag France 2014

Authors and Affiliations

  1. 1.Pôle de médecine d’urgence, hôpital RangueilCHU de ToulouseToulouse cedexFrance
  2. 2.Pôle de médecine d’urgence, hôpital PurpanCHU de ToulouseToulouse cedexFrance
  3. 3.Toulouse-IIIUniversité Paul-SabatierToulouse cedex 09France

Personalised recommendations