Date: 06 Jan 2012

A time-motion economic analysis of postoperative nausea and vomiting in ambulatory surgery

Abstract

Background

One-third of surgical outpatients experience postoperative nausea and vomiting (PONV) during their hospital stay or post-discharge nausea and vomiting (PDNV) after hospitalization. We determined the incremental costs of PONV/PDNV in ambulatory patients with this time-and-motion study.

Methods

In 100 ambulatory surgery patients, we evaluated the incidence of PONV, time staff spent with patients, use of PONV-related supplies, recovery duration, PONV rescue treatments, and quality-of-life through to the third postoperative morning. Patients with and without PONV/PDNV were compared in relation to PONV-related cost after adjusting for age, American Society of Anesthesiologists status, body mass index, and duration and complexity of surgery.

Results

Thirty-seven percent of the patients experienced PONV during hospitalization; this increased to 42% by the first postoperative morning and increased further to 49% by the third postoperative morning. Patients with PONV spent one hour longer in the postanesthesia care unit than patients without PONV (median [interquartile range] 234 [188-287] min vs 171 [144-212] min, respectively; P = 0.001). The amount of nursing time required for patients with PONV was significantly greater than that required for patients without PONV (82 [63-106] min vs 68 [57-79] min, respectively; P = 0.02). The total cost of postoperative recovery was significantly greater for patients with PONV/PDNV than for those without (US$730 vs $640, respectively; P = 0.006). Postoperative nausea and vomiting/PDNV was associated with an adjusted incremental total cost of $75 (95% confidence interval $67 to $86). Postoperative nausea and vomiting was also associated with worsened postoperative quality of life (49% of patients with PONV/PDNV rated quality high in four domains vs 94% of patients without PONV/PDNV; P < 0.001).

Conclusion

Postoperative nausea and vomiting/PDNV were common; they impaired quality of life and imposed an incremental cost of $75 per patient. This incremental cost is comparable with the cost patients are willing to pay to avoid PONV.

Résumé

Contexte

Un tiers des patients de chirurgie éprouvent des nausées et vomissements postopératoires (PONV) au cours de leur hospitalisation ou des nausées et vomissements post congé (PDNV) après une hospitalisation. Nous avons déterminé les coûts additionnels des PONV/PDNV chez les patients ambulatoires dans cette étude temps-mouvement.

Méthodes

Nous avons évalué, chez 100 patients de chirurgie d’un jour: l’incidence des PONV, le temps passé par le personnel avec les patients, l’utilisation de fournitures liées aux PONV, les traitements de secours contre les PONV et la qualité de vie jusqu’au troisième matin postopératoire. Les patients avec et sans PONV/PDNV ont été comparés en termes de coûts liés aux PONV après ajustement pour l’âge, le statut selon l’American Society of Anesthesiologists, l’indice de masse corporelle, la durée et la complexité de l’intervention chirurgicale.

Résultats

Trente-sept pour cent des patients ont éprouvé des nausées et vomissements postopératoires (PONV) au cours de leur hospitalisation; ce chiffre a augmenté à 42 % au premier matin postopératoire et a augmenté encore jusqu’à 49 % au troisième matin postopératoire. Les patients présentant des PONV ont passé une heure de plus en salle de réveil que les patients sans PONV (médiane [écart interquartile]: 234 [188-287] minutes contre 171 [144-212] minutes; P = 0,001). La durée des soins infirmiers nécessités par les patients ayant des PONV a été significativement supérieure à celle nécessitée par les patients sans PONV (respectivement: 82 [63-106] minutes contre 68 [57-79] minutes; P = 0,02). Le coût total de la récupération postopératoire a été significativement plus élevée pour les patients avec PONV/PDNV que pour ceux n’ayant pas eu de nausées et vomissements post opératoires (730 $US contre 640 $US; P = 0,006). Les PONV/PDNV ont été associés à un coût total supplémentaire ajusté de 75 $ (intervalle de confiance à 95 %: 67 $ - 86 $). Les nausées et vomissements postopératoires ont également été associés à une moins bonne qualité de vie postopératoire (49 % des patients ayant des PONV/PDNV ont donné une évaluation élevée dans quatre domaines contre 94 % des patients sans PONV/PDNV; P = 0,001).

Conclusion

Les PONV/PDNV sont fréquents; ils ont altéré la qualité de vie et ont imposé un coût supplémentaire de 75 $ par patient. Ce coût supplémentaire est comparable au prix que les patients sont prêts à payer pour éviter les PONV.

Author contributions

Ivan Parra-Sanchez contributed to the conduct of the study, analyzed the data, and helped write the manuscript. Rania Abdallah helped conduct the study. Jing You helped design the study, analyze the data, and write the manuscript. Alex Fu contributed to the study design and data analysis. Martin Grady helped conduct the study. Kenneth Cummings helped conduct the study. Christian Apfel helped design the study and write the manuscript. Daniel Sessler helped design the study, analyze the data, and write the manuscript.