Date: 15 Jan 2010

Insertion of the ProSeal™ laryngeal mask airway is more successful with the 90° rotation technique

Abstract

Purpose

The 90° rotation technique for inserting the ProSeal™ laryngeal mask airway (PLMA) in anesthetized paralyzed patients was compared with the index finger insertion technique.

Methods

One hundred twenty Asian adult patients were randomly allocated to either a standard technique group or a rotation technique group. A PLMA size 4 was used for women and size 5 was used for men. In the standard technique group (n = 60), the PLMA was inserted using the index finger. In the rotation technique group (n = 60), the entire cuff of the PLMA was placed in the patient’s mouth in a midline approach without finger insertion, rotated 90° counter clockwise around the patient’s tongue, advanced and then rotated back until resistance was felt. The primary outcome was success at first insertion. Secondary outcome measures were insertion time and complications.

Results

The success rate at first insertion was greater for the rotation technique group than for the standard technique group (100% vs 83%, respectively; P = 0.003), and less time was required (11 ± 3 sec vs 19 ± 16 sec, respectively; P = 0.03). The incidence of postoperative sore throat was lower for the rotation technique group than for the standard technique group (12% vs 33%, respectively; P = 0.009), and blood staining on the PLMA was less (8% vs 40%, respectively; P < 0.001).

Conclusion

The 90° rotation technique for inserting the PLMA is more successful than the standard index finger insertion technique. It is associated with fewer side effects, such as blood on the PLMA and sore throat, which suggests it causes less pharyngeal trauma. (Clinical trial registration number: NCT00966186).

Résumé

Objectif

La technique de rotation à 90° pour insérer le masque laryngé ProSeal™ (PLMA) chez des patients anesthésiés curarisés a été comparée à la technique d’insertion avec l’index.

Méthode

Cent vingt patients adultes asiatiques ont été aléatoirement répartis en deux groupes, soit un groupe avec technique d’insertion standard et l’autre avec technique de rotation. Un masque PLMA de taille 4 a été utilisé chez les femmes et un masque de taille 5 chez les hommes. Dans le groupe avec technique d’insertion standard (n = 60), le PLMA a été inséré à l’aide de l’index. Dans le groupe avec technique de rotation (n = 60), la manchette du PLMA a été placée en entier dans la bouche du patient à l’aide d’une approche par ligne médiane sans insertion de doigt, tournée de 90° dans le sens inverse des aiguilles d’une montre autour de la langue du patient, avancée puis retournée jusqu’à ressentir une résistance. Le critère d’évaluation principal était la réussite à la première insertion. Les critères d’évaluation secondaires comprenaient le temps d’insertion et les complications.

Résultats

Le taux de réussite à la première insertion était plus élevé dans le groupe avec technique de rotation que dans le groupe avec technique d’insertion standard (100 % vs 83 %, respectivement; P = 0,003), et a requis moins de temps (11 ± 3 sec vs 19 ± 16 sec, respectivement; P = 0,03). L’incidence de mal de gorge postopératoire était plus basse dans le groupe avec technique de rotation que dans le groupe avec technique d’insertion standard (12 % vs 33 %, respectivement; P = 0,009), et il y avait moins de taches de sang sur le PLMA (8 % vs 40 %, respectivement; P < 0,001).

Conclusion

La technique de rotation à 90° pour insérer le PLMA donne de meilleurs résultats que la technique d’insertion standard avec l’index. Elle est associée à moins d’effets secondaires tels que des traces de sang sur le PLMA et les maux de gorge, ce qui suggère qu’elle provoque moins de traumatisme pharyngé. (Numéro d’enregistrement de l’étude clinique : NCT00966186).