Date: 27 Aug 2009

Delirium following vascular surgery: increased incidence with preoperative β-blocker administration

Abstract

Purpose

To determine if there is an association between perioperative administration of beta-blockers and postoperative delirium in patients undergoing vascular surgery.

Methods

After Institutional Review Board approval, data were retrospectively collected on patients who underwent vascular surgery in an academic hospital during the period January 2006 to January 2007. Patients with preoperative altered level of consciousness, carotid endarterectomy, or discharge within 24 h of surgery were excluded from the study. Identification of delirium was based on evaluation of the level of consciousness with the NEECHAM Confusion Scale and/or a chart-based instrument for delirium. Multivariable logistic regression analysis was used to identify independent perioperative predictors of postoperative delirium. Beta-blockers were tested for a potential effect.

Results

The incidence of postoperative delirium was 128/582 (22%). Independent predictors included age (OR 1.04, 95% CI [1.02–1.07]), history of cerebrovascular accident/transient ischemic attack (OR 2.64, 95% CI [1.57–4.55]), and depression (OR 3.56, 95% CI [1.53–8.28]). Open aortic reconstruction was associated with an OR of 5.34, 95% CI (2.54–11.2) and amputation with an OR of 4.66, 95% CI (1.96–11.09). Preoperative beta-blocker administration increased the odds of postoperative delirium 2.06 times (95% CI [1.18–3.6]). Statin administration reduced the odds of delirium by 44% (95% CI [0.37–0.88]). The model was reliable (Hosmer–Lemeshow test, P = 0.72) and discriminative (area under the receiver operating characteristic [ROC] curve = 0.729).

Conclusions

Preoperative administration of beta-blockers is associated with an increased risk of postoperative delirium after vascular surgery. Conversely, preoperative statin administration is associated with a lower risk of postoperative delirium. A randomized prospective controlled trial is required to validate these findings.

Résumé

Objectif

Déterminer s’il existe un lien entre l’administration périopératoire de bêta-bloquants et le delirium postopératoire chez les patients subissant une chirurgie vasculaire.

Méthode

Après avoir obtenu l’accord du Comité d’éthique de notre institution, nous avons rétrospectivement récolté les données concernant les patients ayant subi une chirurgie vasculaire dans un hôpital universitaire entre janvier 2006 et janvier 2007. Les patients ayant manifesté un niveau de conscience préopératoire altéré, subi une endartériectomie de la carotide ou reçu leur congé dans les 24 heures suivant la chirurgie ont été exclus de l’étude. Le dépistage du delirium s’est fondé sur l’évaluation du niveau de conscience à l’aide de l’échelle de confusion NEECHAM et/ou d’un instrument d’évaluation du delirium par diagramme. L’analyse multivariée par régression logistique a été utilisée pour identifier les prédicteurs périopératoires indépendants de delirium postopératoire. Les bêta-bloquants ont été testés afin de déterminer leur effet potentiel.

Résultats

L’incidence de delirium postopératoire a été de 128/582 (22 %). L’âge (RC 1,04, IC 95 % [1,02-1,07]), les antécédents d’accident vasculaire cérébral/d’accident ischémique transitoire (RC 2,64, IC 95 % [1,57-4,55]) et la dépression (RC 3,56, IC 95 % [1,53-8,28]) étaient des prédicteurs indépendants. La reconstruction aortique ouverte a été associée à un RC de 5,34, IC 95 % (2,54-11,2) et l’amputation à un RC de 4,66, IC 95 % (1,96-11,09). L’administration préopératoire de bêta-bloquants a augmenté la probabilité d’un delirium postopératoire de 2,06 fois (IC 95 % [1,18-3,6]). L’administration de statine a réduit la probabilité de delirium de 44 % (IC 95 % [0,37-0,88]). Le modèle était fiable (test de Hosmer-Lemeshow, P = 0,72) et discriminatif (surface sous la courbe ROC = 0,729).

Conclusion

L’administration préopératoire de bêta-bloquants est associée à un risque accru de delirium postopératoire à la suite d’une chirurgie vasculaire. Inversement, l’administration préopératoire de statine est associée à une réduction du risque de delirium postopératoire. Une étude prospective randomisée contrôlée est nécessaire pour valider ces résultats.

This article is accompanied by an editorial. Please see Can J Anesth 2009; 56: 11.