Date: 24 Dec 2008

Posing the research question: not so simple

Abstract

Purpose

The success of any research process relies, in part, on how well investigators are able to translate a clinical problem into a research question—a task that is not so simple for novice investigators. The PICOT approach requires that the framing of the research question specify the target Population, the Intervention of interest, the Comparator intervention, key Outcomes, and the Time frame over which the outcomes are assessed. This paper describes the use of the PICOT structure in framing research questions and examines PICOT criteria as applied to the anesthesia literature. We also provide a roadmap for applying the PICOT format in identifying and framing clear research questions.

Methods

In addition to searching MEDLINE for the literature on framing research questions, we performed a systematic review of articles published in four key anesthesia journals in 2006, including Anesthesiology, Anesthesia & Analgesia, the British Journal of Anaesthesia, and the Canadian Journal of Anesthesia.

Results

Three hundred thirteen articles (n = 313) were included in this review, with the following distribution by study design: 139 (44%) randomized controlled trials, 129 (41%) cohort studies, and 45 (15%) case-controlled, cross-sectional studies or systematic reviews. Overall, 96% (95% confidence interval: 91,100) of articles did not apply the PICOT approach in reporting the research question.

Conclusions

The PICOT approach may be helpful in defining and clearly stating the research question. It remains to be determined whether or not compliance with the PICOT style, or any other format for framing research questions, is associated with a higher quality of research reporting.

Résumé

Objectif

La réussite de tout processus de recherche s’appuie en partie sur la capacité des chercheurs à traduire un problème clinique en question de recherche, une tâche ardue pour les chercheurs débutants. L’approche PICOT exige que la formulation de la question de recherche spécifie la Population cible, l’Intervention à l’étude, l’intervention de Comparaison, les devenirs clés (Outcomes) et un cadre Temporel au cours duquel les devenirs sont évalués. Cet article décrit l’utilisation de la structure PICOT dans la formulation des questions de recherche et examine les critères PICOT lorsqu’ils sont appliqués à la littérature en anesthésie. Nous fournissons également une feuille de route visant à l’application du format PICOT pour identifier et formuler des questions de recherche claires.

Méthode

En plus de recherches sur MEDLINE pour trouver la littérature touchant à la formulation de questions de recherche, nous avons effectué une révision systématique des articles publiés dans quatre revues clés d’anesthésie en 2006, soit Anesthesiology, Anesthesia & Analgesia, le British Journal of Anaesthesia, et le Journal canadien d’anesthésie.

Résultats

Trois cent treize articles (n = 313) ont été inclus dans cette révision, lesquels étaient distribués selon le devis de l’étude : 139 (44 %) études randomisées contrôlées, 129 (41 %) études de cohorte, et 45 (15 %) études transversales cas-témoin ou revues systématiques. Au total, 96% (intervalle de confiance 95 %: 91,100) des articles n’utilisaient pas l’approche PICOT dans la détermination de la question.

Conclusion

L’approche PICOT peut être utile pour définir et formuler clairement la question de recherche. Toutefois, il reste à déterminer si le fait de suivre le style PICOT – ou tout autre format de formulation des questions de recherche – est associé ou non à une meilleure qualité dans la présentation des recherches.