, Volume 1, Issue 2, pp 118-122

Confusion et épilepsie

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

La confusion mentale, fréquente chez le sujet âgé hospitalisé, réalise un syndrome clinique peu spécifique, généralement secondaire à une pathologie générale aiguë. L’épilepsie, dont la prévalence croît significativement après 60 ans, fait néanmoins partie des étiologies à rechercher, parce qu’une confusion peut être postcritique ou due à un état de mal non convulsif. La confusion partage, par ailleurs, de nombreux déterminants avec les crises d’épilepsie dites situationnelles, et la tolérance cognitive ou comportementale des anticonvulsivants est inégale.

Abstract

Confusion is a common feature in the hospitalized elderly and consists of a relatively non-specific syndrome, usually due to a general pathology. Nevertheless, the prevalence of epilepsy significantly increases after the age of sixty, and this aetiology must be searched for in the case of acute confusion, as this can be a postictal state, or non-convulsive status epilepticus. Moreover, confusion and acute symptomatic seizures share numerous factors, and cognitive and behavioural tolerability of antiepileptic drugs is fairly variable.