Revue de médecine périnatale

, Volume 8, Issue 2, pp 115–117

Anasarque fœtoplacentaire et hypothyroïdie congénitale

  • M. Bellalah
  • J. Methlouthi
  • S. Nouri
  • H. Ayache
  • N. Mahdhaoui
  • H. Seboui
Mise au Point / Update

DOI: 10.1007/s12611-015-0338-4

Cite this article as:
Bellalah, M., Methlouthi, J., Nouri, S. et al. Rev. med. perinat. (2016) 8: 115. doi:10.1007/s12611-015-0338-4
  • 23 Downloads

Résumé

L’anasarque fœtoplacentaire (AFP) est une accumulation anormale du fluide séreux dans deux ou plus de compartiments incluant un épanchement pleural et péricardique, une ascite et un œdème cutané. Actuellement, après la prévention de l’allo-immunisation rhésus par les immunoglobulines anti-D, les causes non immunologiques de l’AFP sont devenues les plus fréquentes et peuvent également être indéterminées dans 15 % des cas. Nous rapportons l’observation d’un nouveau-né prématuré présentant un tableau d’AFP avec une hypothyroïdie congénitale. La mère de l’enfant était sans antécédent pathologique, de groupe sanguin rhésus positif avec recherche d’agglutinines irrégulières négative. Le nouveauné n’avait pas d’anémie à la naissance ni de malformations neurologiques, rénales, cardiaques ou digestives. Il avait été intubé, mis sous ventilation mécanique avec drainage thoracique et ponction d’ascite. Le liquide pleural était en faveur d’un chylothorax. Devant la persistance de l’infiltration cutanée, la pleurésie de faible abondance et l’hyporéactivité, un bilan thyroïdien était demandé objectivant une TSH élevée et un taux de T4 effondré. Les auteurs rapportent à travers cette observation et une revue de la littérature le lien de cause à effet: hypothyroïdie et chylothorax. Ainsi, l’exploration de la thyroïde doit faire partie du bilan d’AFP surtout dans les pays où le dépistage systématique n’est pas pratiqué.

Mots clés

Anasarque fœtoplacentaireHypothyroïdie congénitale

Hydrops fetalis and congenital hypothyroidism

Abstract

Hydrops fetalis (HF) is characterized by the presence of soft tissue effusions including pleural, pericardial effusions and ascites. The incidence of immune hydrops fetalis has markedly declined after the use of Rh (D) immune globulin prophylaxis and the non-immune HF have become the most common. We report the case of a premature newborn with HF diagnosed at 32 weeks of GA with congenital hypothyroidism. The child has no medical history with Rh positive blood group and negative indirect Coombs test. At birth, the newborn presented generalized oedema and needed mechanical ventilation with chest and ascites paracentesis. The pleural fluid was in favor of a chylothorax. He had no anemia or neurological, renal, cardiac or digestive malformations. Because of skin oedema, persistent pleural effusion and lethargy, laboratory tests of the thyroid function were performed and showed a low serum l-thyronine (T4) level and an elevated thyroid-stimulating hormone (TSH) level thereby confirming the diagnosis of congenital hypothyroidism. This article describes the relation between hypothyroidism and chylothorax, based on a review of literature. Because of the importance of early diagnosis, the tests of the thyroid function must be a part of HF investigation, especially in countries where neonatal screening is not done.

Keywords

Hydrops fetalisCongenital hypothyroidism

Copyright information

© Springer-Verlag France 2015

Authors and Affiliations

  • M. Bellalah
    • 1
  • J. Methlouthi
    • 1
  • S. Nouri
    • 1
  • H. Ayache
    • 1
  • N. Mahdhaoui
    • 1
  • H. Seboui
    • 1
  1. 1.Service de néonatologie et de réanimation néonatalecentre hospitalo-universitaire Farhat HachedSousse Ezzouhour, SousseTunisie