, Volume 1, Issue 1, pp 37-41
Date: 29 Apr 2009

Prise en charge chirurgicale de la hernie diaphragmatique

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

La hernie diaphragmatique n’est plus une urgence chirurgicale. Elle est une urgence de réanimation qui va permettre de mesurer l’importance de l’hypertension artérielle pulmonaire et de l’hypoplasie pulmonaire. Une fois que ces paramètres auront été évalués au mieux et (surtout) une fois que l’enfant aura été stabilisé, il pourra être opéré. Les voies d’abord et les techniques ont évolué au cours des dernières décennies, avec l’apport de la thoracoscopie et de la laparoscopie. La fermeture des larges défects passe par l’utilisation de prothèses ou d’un lambeau musculaire. Du fait d’un reflux gastro-œsophagien souvent associé, et dans les formes de hernie avec un large orifice, un geste antireflux peut être réalisé dans le même temps opératoire. La surveillance à long terme est justifiée par le risque de brides, de récidives et de croissance asymétrique de la cage thoracique pouvant conduire à la constitution de véritables scolioses.

Abstract

Congenital diaphragmatic hernia is no longer considered a surgical emergency. It is now current practice to delay the correction of the diaphragmatic defect until haemodynamic stabilization is obtained. Minimal invasive procedures, thoracoscopy and laparoscopy, are interesting new strategies. Patching is required to close large defects. Because of the high risk of gastroesophageal reflux, it may be advisable to perform an antireflux procedure at the same time. Long term follow-up is justified by the high incidence of complications and sequelae in more severely affected patients.