, Volume 22, Issue 4, pp 263-267
Date: 09 Nov 2012

La fracture de verge à Dakar. À propos de 25 cas

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

Buts

Présenter les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des fractures de verge dans le service d’urologie-andrologie de l’hôpital général de Grand Yoff de Dakar.

Matériels et méthode

Il s’agit d’une étude descriptive portant sur 25 cas de fracture de verge pris en charge dans le service d’urologie-andrologie de l’hôpital général de Grand Yoff de Dakar entre janvier 2001 et décembre 2011. Les paramètres suivant ont été étudiés: l’âge, la résidence, les antécédents, les données cliniques, les données de l’exploration chirurgicale et les résultats du traitement.

Résultats

En dix ans, 25 cas de fractures de verge ont été enregistrés soit une moyenne de 2,5 cas par an. L’âge moyen de survenue était de 36 ans avec des extrêmes de 22 et 60 ans. Les circonstances de survenue sont dominées par les manipulations forcées (52 %) et les rapports sexuels (32 %). La douleur associée à une latérodéviation controlatérale de la verge, une tuméfaction localisée de la verge ou extensive à la région sus-pubienne ou périnéale sont les principaux signes retrouvés. Une prise en charge urgente (délai moyen de prise en charge de deux heures avec des extrêmes de 45 minutes et 48 h) en milieu chirurgical avec réparation des corps caverneux et albuginorraphie a été la règle.

Conclusion

La fracture de verge est une urgence urologique relativement peu fréquente dans notre contexte. Son diagnostic reste aisé et est essentiellement clinique. Une prise en charge précoce et correcte en milieu chirurgical est garante d’un bon résultat fonctionnel et esthétique.

Abstract

Objectives

To describe the epidemiological, clinical and therapeutic characteristics of penile fracture in the department of Urology-Andrology of hôpital général de Grand Yoff, Dakar, Sénégal.

Materials and methods

We reviewed the medical records of cases of penile fracture managed at the hôpital général de Grand Yoff from January 2001 to December 2011. The data of interest were: age at diagnosis, geographic origin, clinical presentation, surgical findings, treatment and outcomes.

Results

In ten years, 25 cases of penile fracture were found with an average of 2,5 cases per year and patients mean age of 36 years with 22 and 60 years as extremes. The circumstances of occurrence were mainly forced manipulation (52%) and coitus (32%). Pain associated with penile curvature, swelling localized to the penis or extending to the pubis or the perineum were the major clinical findings. A prompt emergency (mean time for providing care was 2 hours ranging from 45 minuts to 2 days) surgical explorationwith suture of the albuginea of the corpus cavernosum was the treatment in all cases.

Conclusion

Penile fracture is a relatively uncommon urological emergency in our setting. The diagnosis is easy, mostly based on clinical examination. A prompt and appropriate surgical management is the key to cosmetic and functional outcomes.