, Volume 7, Issue 1, pp 27-31

Caractéristiques des ictères à bilirubine conjuguée chez l’adulte dans un CHU au Burkina Faso

Purchase on Springer.com

$39.95 / €34.95 / £29.95*

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

Dans un contexte de ressources limitées, les ictères à bilirubine conjuguée posent le problème de leur diagnostic étiologique et de leur prise en charge thérapeutique.

Objectif

Décrire les caractéristiques étiologiques et évolutives des ictères à bilirubine conjuguée chez les adultes admis au CHU de Bobo-Dioulasso.

Méthodes

Il s’agissait d’une étude transversale couvrant la période du 1er février 2009 au 31 janvier 2010. Ont été inclus tous les patients hospitalisés dans le département de médecine présentant un ictère avec un taux sérique de bilirubine supérieur à 50 μmol/L et à prédominance conjuguée, consentant et ayant pu réaliser les examens paracliniques prescrits.

Résultats

Sur 163 patients présentant un ictère, 42 correspondaient au profil d’inclusion des cas (25,7 %). Leur âge moyen était de 42,1 ± 12,8 ans avec un sex-ratio de 1,6. Le délai moyen de consultation depuis le début des symptômes était de 20,6 ± 15,2 jours. Le cancer primitif du foie (CPF) était la 1re étiologie (28,6 %) suivi à part égale de la cirrhose (11,9 %) et des hépatites virales (11,9 %). Le diagnostic était indéterminé dans 5 cas, représentant 1/10e des patients. La durée moyenne d’hospitalisation était de 10,8 ± 5,3 jours. L’évolution a été marquée en hospitalisation par le décès de 11 patients (26,2 %) dont 3 cas de CPF et 3 cas de cirrhose.

Conclusion

Les hépatites virales, la cirrhose et le CPF dominent encore les étiologies des ictères cholestatiques chez l’adulte au Burkina. Leur diagnostic et leur devenir restent marqués par l’insuffisance du plateau technique et les ressources limitées des patients.

Abstract

In poor resources countries, conjugated bilirubin jaundice raises aetiologyc and therapeutic issues.

Objective

To describe etiologies and evolution of conjugated bilirubin jaundice in adults in Bobo-Dioulasso teaching hospital

Methods

This was a cross-sectional study covering 1 February 2009 to January 31, 2010. All patients hospitalized in the medicine ward with jaundice with serum bilirubin levels above 50 micromol/L and predominantly conjugated and who achieved the required diagnostic tests have been included.

Results

Of 163 patients with jaundice, 42 matched the inclusion criterias (25.7%). Their average age was 42.1±12.8 years with a sex-ratio of 1.6. The mean time from the beginning of symptoms to hospitalization was 20.6±15.2 days. The primary liver cancer was the first etiology (28.6%) followed in equal by cirrhosis (11.9%) and viral hepatitis (11.9%). The diagnosis was uncertain in five cases, representing 1/10th of cases. The average hospital stay was 10.8±5.3 days. The evolution was marked by the death in hospital of 11 cases (26.2%) including 3 cases of primary liver cancer and 3 cases of cirrhosis.

Conclusion

Viral hepatitis, cirrhosis and primary liver cancer still dominate the etiologies of obstructive jaundice in adults in Burkina. Their diagnosis and their pronosis are still faced limited technical resources in hospital and limited resources of patients.