Religious identity and educational attainment among recent immigrants to Canada: Gender, age, and 2nd generation

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

Using data from Canadian decennial censuses, this article explores the relationship of religious identity and educational attainment among post-1970 immigrants to Canada and their Canadian-born offspring. Immigrants have higher levels of educational attainment than the Canadian average, but in the first generation men have higher levels than women in each religious category, and Sikhs and Buddhists are on average significantly less well educated. These differences diminish in the younger immigrants and disappear in the second generation. Here women are consistently better educated than men, and no religion stands out. Yet the high educational levels among immigrants do not correspond to income levels. Muslims are particularly disadvantaged in this regard.

Résumé

En se servant des résultats de recensements canadiens, l’article fait une analyse des relations entre les identités religieuses et les niveaux de scolarisation des immigrants au Canada depuis 1970 et de leurs enfants nés au Canada. En général, les immigrants atteignent un niveau de scolarisation qui est supérieur à la moyenne canadienne. De plus, dans la première génération, les hommes ont plus d’éducation que les femmes dans chaque catégorie religieuse, et les sikhs et les bouddhistes sont en général moins scolarisés que d’autres groupes. Cet écart se rétrécit chez les immigrants plus jeunes et disparaît dans la deuxième génération où les femmes atteignent un niveau d’instruction supérieur à celui des hommes et aucune religion nese distingue sur le plan éducationnel. Néanmoins, ces niveaux élevés d’éducation chez les immigrants ne correspondent pas à leur niveaux de revenu. À cet égard, les musulmans sont particulièrement défavorisés.