, Volume 2, Issue 1, pp 5-12
Date: 28 May 2008

Améliorer la prise en charge des patients dans les services d’imagerie médicale en oncologie

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

L’évolution des maladies cancéreuses est ponctuée de nombreux examens d’imagerie. C’est bien souvent le radiologue qui découvre les anomalies et doit en faire l’annonce au patient. La tâche est d’autant plus difficile qu’il n’a, en général et comme la plupart des autres praticiens, reçu aucune formation spécifique pour la gestion de situations difficiles telles que l’annonce d’une mauvaise nouvelle. Le risque est grand d’attitudes inadaptées et de paroles maladroites. Les recommandations jusqu’ici publiées en termes de modalités communicationnelles médecin-patient sont avant tout destinés aux médecins traitants et s’appliquent moins directement aux radiologues. C’est dans ce contexte que nous avons proposé d’adapter ces règles à la radiologie oncologique et proposé le Crédo du radiologue. Même si le désir et la sensation de bien faire sont toujours à l’œuvre, les radiologues peuvent toujours tirer bénéfice d’une réflexion et d’une introspection sur leurs modalités relationnelles, leur permettant d’analyser leurs pratiques, de les améliorer et ainsi de mieux répondre aux besoins d’information et de soutien des malades dans ces moments particuliers de la prise en charge médicale.

Abstract

The development of cancer is monitored through a range of imaging examinations. The radiologist is often the one who first discovers anomalies and has to break the news. The task is all the more difficult since he/she does not receive any specific training in the management of such difficult situations. There is a great risk of inappropriate responses. The protocols which have been proposed in the literature are primarily aimed at referring physicians, in particular oncologists. We proposed a protocol, CREDO, more appropriate to the everyday practice of medical imaging, in particular in oncology. Even if we have the best ideals and intentions, there is a great need for professionals to examine and improve doctor-patient interactions, in dealing with patient’s need for information.