PSN
, Volume 9, Issue 1, pp 10-18

De la méditation bouddhiste à la thérapie cognitive fondée sur la pleine conscience

Purchase on Springer.com

$39.95 / €34.95 / £29.95*

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

La méditation bouddhiste est un sujet très en vogue depuis quelques années auprès du grand public. Elle est présentée tantôt comme une spiritualité destinée au développement personnel en vue d’atteindre la sérénité, le bonheur, le calme intérieur, tantôt comme une simple technique de relaxation rapide et efficace. Or, il ne faut pas oublier que la méditation bouddhiste est, avant tout, un art de vivre, s’intégrant dans un système de pensées complexe à la fois philosophique, religieux, spirituel et culturel né il y a 2 500 ans. Par ailleurs, elle a directement inspiré la troisième vague des thérapies cognitive et comportementale dont la thérapie cognitive fondée sur la pleine conscience ou Mindfulness-Based Cognitive therapy (MBCT) est issue. Le programme MBCT est destiné à la prévention des rechutes/récidives dépressives, et a fait l’objet d’essais cliniques en vue de son évaluation sur le plan scientifique, mais d’autres indications voient le jour.

Abstract

For the general public, Buddhist meditation has been a very fashionable subject for several years. It is presented either as a spiritual way to personal fulfilment or as a quick and effective relaxation technique. Otherwise, we have to keep in mind that Buddhist meditation is a lifestyle, born 2,500 years ago, integrated into a complex philosophic, religious, spiritual, and cultural system of thoughts. Moreover, it directly inspired the third cognitive wave of the cognitive and behavioural therapy, from which Mindfulness-Based Cognitive therapy (MBCT) was derived. The MBCT program is intended to prevent relapse/recurrence in major depression and has been the object of clinical trials with the aim of evaluating it using a scientific basis, but other indications are developed.