Douleur et Analgésie

, Volume 20, Issue 3, pp 167–172

Analgésie obstétricale et douleurs du post-partum

Authors

    • Service d’AnesthésiologieHôpitaux universitaires de Genève
Article

DOI: 10.1007/s11724-007-0051-6

Cite this article as:
Landau, R. Douleur analg. (2007) 20: 167. doi:10.1007/s11724-007-0051-6

Résumé

Les douleurs sévères aiguës du post-partum sont plus fréquentes qu’on ne le croit que ce soit après un accouchement par voie vaginale ou une césarienne. De plus, l’incidence rapportée dans la littérature de douleurs chroniques post-césarienne est relativement élevée et avec l’augmentation constante du taux de césariennes, risque de devenir un problème tangible. Quand on interroge les femmes sur leurs craintes et angoisses les plus importantes pendant l’accouchement, celles-ci rapportent que la douleur pendant la césarienne est ce qui les effraie le plus. La variabilité interindividuelle dans la sévérité de la douleur post-accouchement ou césarienne est influencée par de multiples facteurs tels que la sensibilité à la douleur, des facteurs psychologiques, l’âge et la variabilité génétique entre autres. Cette revue tente de revoir le concept de modèles permettant de prédire le risque de douleur aiguë sévère et douleur neuropathique résiduelle après accouchement vaginal ou césarienne, ainsi que de présenter les modalités antalgiques efficaces dans le contexte de la césarienne, avec une mention particulière pour les stratégies visant à prévenir la chronicisation de la douleur du post-partum.

Mots clés

Accouchement Césarienne Douleur Neurogène Péridural Intrathécal Opiacés

Obstetric analgesia and postpartum pain

Abstract

Acute severe post-partum pain occurs more often than is thought both after vaginal and cesarean deliveries. Furthermore, the incidence of chronic pain after cesarean section has been reported to be relatively high and with the constant increase in cesarean section rates this could become a significant clinical problem. When questioning women’s fear and expectations, pain during and after cesarean section is the greatest concern. Individual variability in severity of post vaginal or operative delivery pain is influenced by multiple factors including sensitivity to pain, psychological factors, age, and genetics and leads to variability in postdelivery pain experience as well as requirements for analgesics. This review attempts to report on predictive models for the incidence of severe acute pain and chronic residual pain after both vaginal and cesarean deliveries, as well as present effective analgesic regimens for acute pain after cesarean deliveries with some focus on strategies to prevent chronicization of pain.

Keywords

Delivery Cesarean section Pain Neuropathic Epidural Spinal Opioids

Copyright information

© Médecine et Hygiène et Springer-Verlag France 2007