, Volume 2, Issue 2, pp 182-187
Date: 10 Jul 2007

Traitement de l’obésité sévère par by-pass gastrique : le profil psychologique n’est pas prédictif de la perte de poids au cours de la première année

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

Méthodes

Le profil psychologique a été évalué chez 139 femmes obèses morbides, avant et une année après by-pass gastrique, par des tests psychologiques afin d’établir si des variables psychologiques (troubles du comportement alimentaire, dépression et anxiété) sont un facteur prédictif de la perte de poids après by-pass.

Résultats

La perte de poids moyenne observée à une année est de 37,9 ± 1,4 kg. Les scores de dépression (p < 0,01), les troubles du comportement alimentaire (p < 0,001) et l’affirmation de soi (p < 0,05) sont significativement améliorés une année après by-pass. Cependant, la perte de poids à un an n’a pas été influencée par le profil psychologique des patientes.

Conclusion

Le profil psychologique n’influence pas la perte de poids pendant la première année suivant la réalisation d’un by-pass gastrique.

Abstract

Method

The psychological profiles of 139 morbidly obese women was evaluated before and one year after gastric by-pass. Psychological testing was used to determine whether preoperative psychological variables, such as eating disorders, depression and anxiety, are predictive of weight loss after gastric by-pass.

Results

The average weight loss at one year was 37.9 ± 1.4 kg. Depression scores (p < 0.01), binge eating disorder (p < 0.001) and self-assertiveness (p < 0.05) were significantly improved one year after gastric by-pass. However, weight loss at one year was not influenced by psychological profile.

Conclusion

Psychological profile does not affect weight loss one year after gastric by-pass.