, Volume 16, Issue 2-3, pp 120-128
Date: 02 Mar 2014

Des mutations de KRAS aux mutations de RAS : vers une meilleure définition de la réponse aux anticorps anti-EGFR dans le cancer colorectal métastatique

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

L’identification des mutations de KRAS comme facteur prédictif de résistance aux anticorps anti-EGFR a permis de faire un grand pas dans la personnalisation du traitement du cancer colorectal métastatique. Récemment, la recherche d’autres mutations au niveau des gènes de la famille RAS a fait la preuve de son intérêt dans l’identification des patients pouvant tirer bénéfice de ces anticorps anti-EGFR. Parallèlement, des travaux plus fondamentaux ont permis de mieux comprendre les mécanismes de résistance secondaire aux anticorps anti-EGFR et d’envisager, à court ou moyen terme, la recherche des mutations de KRAS ou de RAS au niveau du sang périphérique.

Abstract

The identification of KRAS mutations as a predictive marker of resistance to anti-EGFR antibodies has been considered as a major step in the personalized treatment of metastatic colorectal cancer. Recently, other mutations in genes of the RAS family have demonstrated their role in identifying patients who may benefit from anti-EGFR. Meanwhile, more fundamental works have led to better understand the mechanisms of secondary resistance to anti-EGFR antibodies and also to consider the possibility to a rapid research of KRAS or RAS mutations in peripheral blood.