, Volume 14, Issue 10-11, pp 613-622
Date: 08 Nov 2012

Passé et futur de la LMC: allogreffe de CSH, omacetaxine et ponatinib

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

Allogeneic hematopoietic stem cell transplantation has been and still the only curative treatment for chronic myeloid leukemia (CML), despite its complications and high mortality rates. It still keeps its place in the CML treatment arsenal even with the availability of first and second generations of tyrosine-kinase inhibitors. Patientswho fail to respond to the previously cited treatments combined or as single therapy will have to evaluate new promising treatments with either omacetaxine mepesuccinate or ponatinib. We present in this paper a review of different past and near future treatment options for CML.

Résumé

L’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques a longtemps représenté la seule thérapeutique curatrice de la leucémie myéloïde chronique (LMC), malgré des comorbidités et un taux de mortalité importants. Elle reste néanmoins à ce jour un outil toujours en vigueur dans l’arsenal thérapeutique de la LMC qui est maintenant dominé par les inhibiteurs de tyrosine-kinase de première puis de deuxième génération. Cependant, certains patients restent en échec de ces thérapeutiques utilisées seules ou combinées, et de nouvelles alternatives intéressantes peuvent être représentées par l’omacetaxine ou le ponatinib. Nous reprenons ici les données clés de la littérature concernant ces outils thérapeutiques anciens ou innovants.