, Volume 14, Issue 9, pp 512-519
Date: 15 Sep 2012

Nouvelles perspectives et biomarqueurs dans le diagnostic et la prise en charge des tumeurs gynécologiques

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

Gynecological tumors comprise a heterogeneous group of lesions, with each organ of female genital tract displaying distinct tumor pathology and oncogenesis. We report herein the newly described molecular abnormalities in carcinomas and sex cord-stromal tumors of the ovary as well as in epithelial and mesenchymal uterine neoplasms. The biomarkers such as immunohistochemical antibodies and molecular testing help the pathologists in their every day practice. Our better understanding of the molecular bases of gynecological tumors represents the first step in the development of targeted therapies in the near future.

Résumé

Les tumeurs gynécologiques rassemblent un groupe hétérogène de lésions. Chaque organe du tractus génital féminin présente une pathologie tumorale avec une oncogenèse distincte. Nous rapportons ici les nouvelles avancées dans le domaine de la biologie moléculaire et de l’histogenèse des tumeurs épithéliales et des cordons sexuels de l’ovaire et des tumeurs épithéliales et mésenchymateuses utérines. Ces nouvelles découvertes scientifiques ont permis la mise en place de biomarqueurs tels que les marqueurs immunohistochimiques et tests moléculaires, qui apportent une aide considérable aux pathologistes dans leur pratique au quotidien. Ils permettent le diagnostic des différents sous-types histologiques de tumeurs gynécologiques en complément de l’examen morphologique au microscope. Enfin, ces nouveaux biomarqueurs ouvrent la voie à la mise en place de nouvelles thérapies ciblées dans un futur proche.