, Volume 11, Issue 3, pp 140-146

La radiochimiothérapie dans les carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures

Purchase on Springer.com

$39.95 / €34.95 / £29.95*

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

Concomitant chemoradiation (alone or adjuvant) provides a significant survival benefit of about 8% in head and neck squamous cell carcinomas. Platin-based (Al-Sarraf’s cisplatin regimen or fluoro-uracile-carboplatin) chemoradiation is the standard treatment in locally advanced head and neck squamous cell carcinomas for patients ≤ 70-years-old. Anti-EGFR and altered fractionated radiotherapy regimens also provide significant survival benefit but are not indicated in the postoperative setting. They can be suggested in cases of contraindication to chemotherapy. The place of anti-EGFR after intensive induction regimens like the TPF scheme and as first line treatment is still being investigated.

Résumé

La radiochimiothérapie concomitante (en exclusif ou adjuvant) comportant un platine apporte un bénéfice en survie de l’ordre de 8 % à cinq ans. L’association (avec cisplatine du schéma Al-Sarraf, voire fluoro-uracile-carboplatine) est le traitement standard des carcinomes épidermoïdes localement avancés des voies aérodigestives supérieures (VADS) pour les patients âgés de 70 ans ou moins. Les anti-EGFR et les irradiations à fractionnement modifié apportent également un bénéfice en survie globale mais ne sont pas indiqués en situation postopératoire. Ils peuvent être proposés en cas de contre-indication à la chimiothérapie. La place des anti-REGF après des schémas d’induction type TPF et en première intention en concomitant est encore en évaluation.