, Volume 28, Issue 4, pp 132-135
Date: 16 Nov 2012

Exostose solitaire géante de la fibula : à propos d’une cause rare de compression du nerf tibial

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Résumé

Les exostoses ostéogéniques ou ostéochondromes sont les tumeurs bénignes les plus fréquentes de l’os. Elles se produisent au cours de la période de croissance et sont rarement responsables de complications vasculaires ou nerveuses. Nous rapportons le cas d’un jeune patient de 24 ans, qui a consulté pour une tuméfaction au niveau de son mollet gauche avec des douleurs et des paresthésies au niveau du territoire du nerf tibial. La radiographie a montré une tumeur osseuse exubérante au niveau du tiers supérieur de la fibula. L’angioscanner a permis d’objectiver la compression sur les vaisseaux jambiers mais sans interruption du flux sanguin. L’électromyogramme a confirmé l’atteinte du nerf tibial. Une biopsie exérèse de la tumeur a permis de lever l’obstacle sur les structures vasculonerveuses. L’histologie a confirmé le diagnostic d’exostose ostéogénique. Les suites ont été marquées par la disparition complète du déficit neurologique avec absence de récidive.

Abstract

Osteocartilaginous exostoses or osteochondromas are the most common benign tumours affecting the bones. They are formed during the period of active growth and rarely lead to vascular or nervous complications. We report the case of a young 24 year old patient who received treatment for a swelling to the left calf, with pain and paraesthesia to the tibial nerve. X-rays showed a massive bony tumour to the upper third of the fibula. Angiography highlighted compression of the blood vessels of the legs, but without any disruption to blood flow. An electromyogram confirmed that the tibial nerve was affected. Excisional biopsy of the tumour allowed for the removal of the obstruction to the vasculo-nervous system. Histology confirmed the osteocartilaginous exostosis diagnosis. As a result, there was no longer any neurological impairment and no relapse has been observed.