Original Article

European Journal of Orthopaedic Surgery & Traumatology

, Volume 15, Issue 1, pp 1-6

Osteoporotic distal radius curettage–filling with an injectable calcium phosphate cement. A cadaveric study

  • P. A. LiverneauxAffiliated withService de Chirurgie Orthopédique, Centre Hospitalier Email author 

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

Osteoporotic distal radius fractures are a public health problem that medical osteoporosis treatment is unable to check. We have described a bone substitute method to improve mechanical properties in bone. Our current study aims at improving the technique by maximising the filling of the distal radius. Cavities were created by curettage in the distal radius using a styloid process approach in ten randomly selected wrists from the sample population of ten cadavers. All radii were injected percutaneously with calcium phosphate cement. Cement quantities injected were calculated and corrected for observed cement leakage. Our results show that distal radius curettage before cementoplasty can double the amount of calcium phosphate cement injected. Prevention of osteoporotic distal radius fractures by cementoplasty seems a promising technique. Slowly absorbed micro-porous biomaterial use is preferable in long-term preventive treatment. Nevertheless, in the future, this technique should apply in specific cases, such as medical osteoporosis treatment failure with contra-lateral wrist fracture.

Keywords

Bone substitute Calcium phosphate cement Distal radius Hydroxyapatite Osteoporosis

Injection d’hydroxyapatite dans l’extrémité distale du radius

Résumé

Les fractures du poignet ostéoporotique sont un problème majeur de santé publique. En effet, le traitement médical de l’ostéoporose ne parvient pas à enrayer la progression de cette épidémie. Dans ce contexte, nous avons mis au point une technique de cimentoplastie préventive du radius distal lors d’un précédent travail expérimental. Le but de la présente étude est d’améliorer cette technique d’injection percutanée perosseuse d’un ciment phosphocalcique pour obtenir un remplissage maximum de la cavité médullaire du radius distal. Les vingt poignets de dix sujets anatomiques ont été préparés à l’Ecole de Chirurgie de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Dans dix poignets tirés au sort, une cavité a été réalisée par curetage dans le radius distal par voie styloïdienne punctiforme. Puis les vingt radius ont été injectés en percutané perosseux sous fluoroscope par un ciment phosphocalcique. Les moyennes de remplissage de ciment en mm3 des vingt poignets ont été calculées, avant et après correction en fonction des fuites de ciment constatées. Nos résultats démontrent que la préparation initiale du radius distal par curetage avant cimentoplastie double la quantité de ciment phosphocalcique injecté. La prévention des fractures du radius distal ostéoporotique par cimentoplastie percutanée perosseuse au ciment phosphocalcique injectable nous paraît être une voie intéressante à explorer. L’utilisation d’un biomatériau microporeux à résorption lente est indispensable dans un traitement préventif fait pour durer. Cette technique devra néanmoins s’appliquer à des indications ciblées telles contrindication ou échec de traitement médical de l’ostéoporose, fracture du poignet controlatéral.

Mots clés

Ciment phospho-calcique Hydroxyapatite Ostéoporose Radius distal Substitut osseux