, Volume 24, Issue 3-4, pp 183-189

Skin thickness of Korean adults

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract.

Skin thickness varies considerably between different races and age-groups, between men and women, and between different regions of the body surface. A few authors reported the skin thickness of different regions of the body, but no detailed study have been performed on Asian. We performed 452 biopsies on 28 different regions of the normal skin of Korean men and women. The specimens were stained with hematoxylin-eosin and measured microscopically. The thickness of the skin (epidermis plus dermis) ranged from 521 to 1,977 μm; the eyelid, prepuce, and inguinal skin was thinnest (521–626 μm), and the back was thickest (1,977 μm). The thickness of the epidermis varied from 31 to 637 μm; skin thickness in the prepuce, eyelid, supraclavicular region, postauricular region, and axilla ranged from 31 to 71 μm; the buttock, dorsum of the hand, and dorsum of the foot were relatively thick (138–189 μm); the palm and sole were thickest (601–637 μm). The thickness dermis varied from 469 to 1,942μm; skin thickness in the eyelid, prepuce, inguinal region, and postauricular region ranged from 469 to 645 μm; the buttock, chest, and anterior neck were relatively thick (1318–1586 μm); the back was thickest (1,942 μm). The epidermis accounted for 3.7–16.8% of the entire skin in most regions, except in the palm and sole (40.6–44.6%). Thickness data may be useful in harvesting full- or split-thickness skin grafts. The French version of this article is available in the form of electronic supplementary material and can be obtained by using the Springer Link server located at http://dx.doi.org/10.1007/s00276-002-0034-5.

Résumé.

L'épaisseur de la peau varie considérablement en fonction de la race, de l'âge, du sexe et de la région du corps considérée. Peu d'auteurs ont rapporté l'épaisseur de la peau des différentes régions du corps, mais nous n'avons trouvé aucune étude détaillée de la peau des Asiatiques. Nous avons réalisé 452 biopsies de 28 régions différentes de la peau normale de Coréens et de Coréennes. Les échantillons étaient colorés à l'hématoxyline-éosine et mesurés au microscope. L'épaisseur de la peau (comprenant l'épiderme et le derme) variait de 521 à 1277 μ ; la paupière, le prépuce, la peau inguinale étaient les plus fins (521 à 626 μ) ; la peau du dos était la plus épaisse (1977 μ). L'épaisseur de l'épiderme variait de 31 à 637 μ ; le prépuce, la paupière, les régions supra-claviculaire et rétro-auriculaire, et l'aisselle étaient les plus fines (31 à 71 μ) ; les fesses, le dos de la main et du pied étaient relativement épais (138 à 189 μ) ; l'épiderme de la paume de la main et de la plante du pied était le plus épais (601 à 637 μ). L'épaisseur du derme variait de 469 à 1942 μ ; elle était de 469 à 645 μ au niveau de la paupière, du prépuce, des régions inguinale et rétro-auriculaire. Il était relativement épais (1318 à 1586 μ) au niveau des fesses, de la poitrine et de la partie antérieure du cou, il était le plus épais au niveau du dos (1942 μ). La proportion d'épiderme par rapport à la peau totale variait entre 3,7 et 16,8% dans la plupart des régions, sauf au niveau de la paume de la main et de la plante du pied (40,6 à 44,6%). Les données concernant l'épaisseur de la peau peuvent être utiles pour le prélèvement des greffes de peau mince ou de peau totale.

Electronic Publication