, Volume 31, Issue 6, pp 773-781
Date: 09 Aug 2007

OP-1/BMP-7 in cartilage repair

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

Three years ago we published a book chapter on the role of bone morphogenetic proteins (BMPs) in cartilage repair. Since that time our understanding of the function of osteogenic protein-1 (OP-1) or BMP-7 in cartilage homeostasis and repair has substantially improved and therefore we decided to devote a current review solely to this BMP. Here we summarise the information accumulated on OP-1 from in vitro and ex vivo studies with cartilage cells and tissues as well as from in vivo studies of cartilage repair in various animal models. The primary focus is on articular chondrocytes and cartilage, but data will also be presented on nonarticular cartilage, particularly from the intervertebral disc. The data show that OP-1 is a unique growth factor which, unlike other members of the same BMP family, exhibits in addition to its strong pro-anabolic activity very prominent anti-catabolic properties. Animal studies have demonstrated that OP-1 has the ability to repair cartilage in vivo in various models of articular cartilage degradation, including focal osteochondral and chondral defects and osteoarthritis, as well as models of degeneration in intervertebral disc cartilage. Together our findings indicate a significant promise for OP-1 as therapeutic in cartilage repair.

Résumé

Il y a trois ans a été publié le chapitre d’un livre sur le rôle des BMP dans la réparation cartilagineuse. Depuis cette époque, notre compréhension du mécanisme d’action de l’OP-1 ou BMP-7 dans la régulation cartilagineuse et sa réparation ont été améliorées. Nous avons décidé de passer en revue les différents travaux portant sur cette BMP. Nous avons résumé les informations accumulées sur l’OP-1, les études in-vitro et ex-vivo sur les cellules cartilagineuses et sur les tissus à partir de travaux sur la réparation cartilagineuse chez différents modèles d’animaux. Ces travaux ont été essentiellement centrés sur les chondrocytes du cartilage articulaire mais l’on peut également trouver des données sur le cartilage non articulaire particulièrement au niveau du disque inter vertébral. Ces données montrent que l’OP-1 est le seul facteur de croissance. Dans la famille des autres BMP les activités pro-anaboliques sont plus importantes que les propriétés anti anaboliques. Les études animales démontrent que l’OP-1 permet une réparation cartilagineuse parmi les différents modèles de lésions de ce cartilage, outre les lésions cartilagineuses, les lésions d’arthrose et les lésions de dégénérescence des disques intervertébraux. Tout cela nous fait entrevoir une sérieuse avancée thérapeutique grâce à l’OP-1 dans les champs des réparations cartilagineuses.