, Volume 30, Issue 6, pp 458-464
Date: 08 Aug 2006

Lower limb salvage surgery: modular endoprosthesis in bone tumour treatment

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

We retrospectively analysed 90 patients who underwent “en bloc” resection and modular endoprosthesis reconstruction in the lower limbs between 1987–2003. After proximal femur resection, reconstruction was performed with a modular endoprosthesis by Howmedica (KFTR, designed by Kotz) and modular revision endoprosthesis by W. Link or Lima-Lto (Revision system, designed by Wagner). The knee joint was reconstructed with a modular endoprosthesis (Howmedica, KFTR designed by Kotz) after distal femur or proximal tibia resection. Malignant bone tumours were present in 58 patients (64.5%), benign tumours in 16 (17.8%), metastases in 8 (8.9%), tumour-like lesions in 4 (4.4 %) and non-tumour-related destruction of the femur in 4 patients (4.4%). High-grade tumours were found in the majority of malignant bone tumours (70.7%). Treatment complications, which occurred in 26 patients, were: local recurrence of the tumour, deep infection, acetabular destruction following hemiarthroplasty, recurrent dislocations of endoprosthesis, periprosthetic fracture and hardware problems. In total, 23 patients (25.6%) died due to tumours. Endoprostheses should be considered as a treatment of choice for bone tumours in the hip and knee joint region. Advances in limb salvage surgery are, and will long continue to be, a great challenge for orthopaedic oncologists of the 21st century.

Résumé

Nous avons analysé de façon rétrospective 90 patients sur une période s’étendant de 1987 à 2003 et ayant bénéficié d’une résection au bloc avec reconstruction du membre inférieur par une endoprothèse modulaire. Cette reconstruction a été réalisée avec une endoprothèse de type Howmedica KFTR (Kotz), une endoprothèse médulaire de Link Lima-Lto (Wagner). La reconstruction articulaire du genou étant réalisée avec l’endoprothèse modulaire Howmedica KFTR (Kotz) après une résection du fémur distal ou du tibia proximal. Cinquante-huit patients (64.5%) présentaient une tumeur maligne, 16 (17.8%) une tumeur bénigne, 8 (8.9%) une métastase et 4 (4.4%) une tumeur tissue-like. Enfin, quatre patients ont été traités après une destruction fémorale non tumourale (4.4%). Une tumeur de haut grade a été trouvée dans la majorité des patients présentant une tumeur maligne (70.7%). Des complications sont survenues chez 26 patients avec récidive de la tumeur, infection profonde, destruction acétabulaire après hémiarthroplastie, luxation récidivante, fracture périprothétique. Au total, 23 patients (25.6%) sont morts de leur tumeur. L’endoprothèse a été considérée comme un traitement de choix pour les tumeurs osseuses de la hanche et du genou. Néanmoins, des progrès doivent être encore réalisés par les chirurgiens au cours du 21ème siècle.