, Volume 15, Issue 1, pp 41-47

La nutraceutiques (alicaments) et compléments alimentaires dans le traitement de l’infertilité masculine

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Resume

Plusieurs essais contrôlés et correctement validés apportent des preuves que des compléments alimentaires contenant des substances particulières peuvent améliorer la qualité et la fonction spermatiques d’hommes hypofertiles. Parmi ces compléments figurent les antioxydants astaxanthine, tocophérols et ubiquinone Q10, des acides gras essentiels du groupe oméga 3, le zinc et l’acide folique. Il y a des études qui suggèrent que certains extraits de plantes et des lignans ont également des effets bénéfiques. L’administration d’un nutraceutique (Qualisperm ®, Nutriphyt, Oostkamp, Belgique) contenant ces substances augmente la probabilité d’une conception spontanée et d’une grossesse menée à terme. Bien que les mécanismes exacts de l’action de ces compléments alimentaires sur la spermatogenèse et la fonction spermatique n’aient pas encore été entièrement découverts, il semble concevable que ces compléments agissent directement sur les cellules de Sertoli et améliore la fonction épididymaire. En tant que compléments alimentaires exempts de toute toxicité, les nutraceutiques devraient également être pris en considération avant de procéder à une fertilisation in vitro et à une ICSI, afin de réduire les dégâts oxydatifs à l’ADN des spermatozoïdes.

Abstract

Several controlled and well-validated trials provide evidence that food supplementation with particular substances can improve semen quality and function of subfertile men. These include the antioxidants astaxanthin, tocopherols and ubiquinone Q10, essential fatty acids of the omega-3 group, zinc, and folic acid. There is suggestive evidence that certain plant extracts and lignans may equally exert beneficial effects. Supplementation with a nutraceutical (Qualisperm®, Nutriphyt, Oostkamp, Belgium) containing these substances increases the probability of spontaneous conception and successful pregnancy. Although the exact mechanisms of action of these supplements on spermatogenesis and sperm function remain to be unravelled, a direct effect on the cells of Sertoli and via epididymal function seems conceivable. Nutraceutical food supplementation should also be considered beforein vitro fertilization and ICSI, in order to reduce the oxidative damage to sperm DNA.

Communication au XXIo Congrès de la Société d’Andrologie de Langue Française, Clermont-Ferrand, 9–11 Décembre 2004.