, Volume 9, Issue 1, pp 53-59

Erecteur a dépression (Vacuum erection device): Mise au point

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Resume

L’érecteur à dépression (Vacuum erection device) est une méthode thérapeutique palliative de l’insuffisance érectile utilisant le vide et un anneau constricteur. Il provoque une érection dont les caractéristiques sont différentes de lérection naturelle en raison d’une réduction du flux sanguin pénien et de la température cutanée, d’une congestion des tissus extra-caverneux, d’une bascule de la verge et d’un blocage de l’éjaculation. Les résultats de la littérature nous permettent d’estimer qu’environ 30 à 60% des patients à qui une période d’essai a été proposée achètent l’érecteur. 60 à 80% des acheteurs continuent d’utiliser le système à moyen terme. Les abandons semblent moins fréquents qu’avec les auto-injections intra-caverneuses. Les inconvénients du système, outre ceux liés aux caractéristiques de l’érection, sont dominés par les douleurs et la survenue de pétéchies ou ecchymoses au niveau de la verge. Actuellement, au même titre que les autoinjections intra-caverneuses, l’érecteur concerne les patients ne réagissant pas aux nouveaux traitements oraux ou ne pouvant prendre ceux-ci en raison d’une contre-indication.

Abstract

The vacuum erection device (VED) is a nonsurgical alternative for the treatment of erectile dysfunction.

This method is based on 2 phenomena:

  1. an erection-like state occurs when the penis is placed in a vacuum

  2. this state can be maintained by a constricting band placed around the base of the penis

The erection-like state thus obtained differs from a normal erection in the following ways:

  1. blood flow into the penis decreases

  2. penile skin temperature falls

  3. congestion of extra-corporeal penile tissues occurs

  4. the penis pivots at its base

  5. the ejaculate is trapped in the proximal urethra

About 30 to 60% of men who trie the device at home purchase it for continued use. The others are unable to achieve sufficient rigidity, experience side-effects or dislike the use of the device despite good result. About 60 to 80% of the men who purchased the device continue to use it regulary at short or middle term. The VED seems to have lesser drop-out rate than the self injection therapy.

The most frequently encountered side-effects of the device are pain, petechiaes, bruising and ecchymosis.

Nous dédions ce travail au Docteur Perry W. NADIG, disparu en 1997, qui fut un pionnier dans l’utilisation de l’érecteur à dépression et contribua à sa reconnaissance par le monde scientifique.