Editorials

Canadian Journal of Anesthesia

, Volume 55, Issue 12, pp 799-806

First online:

Pharmacogenomics and perioperative medicine — Implications for modern clinical practice

  • Jerry H. KimAffiliated withDepartment of Anesthesiology and Pain Medicine, University of Washington School of Medicine
  • , Debra A. SchwinnAffiliated withDepartment of Anesthesiology and Pain Medicine, University of Washington School of Medicine
  • , Ruth LandauAffiliated withDepartment of Anesthesiology and Pain Medicine, University of Washington School of Medicine

Conclusion

Genetic variation plays an important role in chronic disease and in perioperative patient management. It was our intent in this short review to cite practical examples of relevant overlap between pharmacoge-nomics and clinical anesthesiology. The influence of genetics on patient safety is seen throughout the perioperative period, when evaluating patients with co-existing diseases in the pre-anesthesia clinic, when considering metabolism and efficacy of drugs intra-operatively, and at the time of postoperative pain management and clinical outcome assessment. The situations presented in this editorial provide compel-ling reasons for clinicians to embrace the partnership between genetics and anesthesiology.

Pharmacogénomique et médecine périopératoire : implications pour la pratique clinique moderne

Conclusion

Les variations génétiques jouent un rôle prépondérant dans les maladies chroniques ainsi que dans la prise en charge périopératoire des patients. Dans ce résumé, notre intention était de présenter certains exemples pratiques de recoupements pertinents entre la pharmacogénomique et l’anesthésiologie clinique. L’influence de la génétique sur la sécurité des patients peut être observée tout au long de la période périopératoire : lorsque les patients sont évalués en clinique préanesthésique, lorsque le metabolisme et l’efficacité des médicaments sont évalués pendant l’opération, et lorsque vient le temps de la prise en charge de la douleur postopératoire et de l’évaluation du devenir clinique. Les situations que nous avons présentées dans cet éditorial fournissent des raisons convaincantes aux cliniciens pour qu’ils adoptent complètement le partenariat entre la génétique et l’anesthésiologie.