, Volume 47, Issue 4, pp 338-341

Airway changes during cesarean hysterectomy

Abstract

Purpose: To document whether hemorrhage and fluid administration during peripartum hysterectomy results in changes in the airway that may predispose to subsequent difficult intubation, in the event that intraoperative general anesthesia is required during regional anesthesia.

Clinical features: A 32-yr-old underwent peripartum hysterectomy for placenta accreta. Blood loss of 5.5 L occurred during surgery required 6 L crystalloid, I L hetastarch, five units packed RBCs and two units fresh frozen plasma. Airway changes were followed using Samsoon’s modification of Mallampati airway classification. In addition, airway photographs were obtained using a Polaroid camera. The airway of the patient changed from class 2 preoperatively to class 4 in the immediate postoperative period. The airway gradually returned to normal over the ensuing 48 hr, during which a negative fluid balance of 4 L occurred due to substantial postoperative diuresis.

Conclusion: Peripartum airway changes were detected during Cesarean hysterectomy and fluid resuscitation that gradually returned to normal within 48 hr after surgery.

Résumé

Objectif: Vérifier si une hémorragie et l’administration de liquide pendant une hystérectomie péripartum peut modifier l’intubation prédisposant à une intubation difficile subséquente, dans le cas où une anesthésie générale peropératoire serait nécessaire pendant l’anesthésie régionale.

Éléments cliniques: Une femme de 32 ans a subi une hystérectomie péripartum à cause d’un placenta accreta. Une perte sanguine de 5,5 L est survenue pendant l’opération et a nécessité 6 L de cristalloïde, 1 L de hetastarch, cinq culots globulaires et deux unités de plasma frais congelé. Les changements de l’intubation ont été observés grâce à la modification de Samsoon de la classification de Mallampati. De plus, des photographies de l’intubation ont été réalisées avec une caméra Polaroïd. L’intubation du patient est passée de la classe 2, avant l’opération, à la classe 4, immédiatement après. Elle est graduellement revenue à la normale au cours des 48 h qui ont suivi et durant lesquelles un bilan hydrique négatif de 4 L est survenu, causé par une importante diurèse postopératoire.

Conclusion: Les changements dans l’intubation péripartum ont été détectés pendant l’hystérectomie postcésarienne et la réanimation liquidienne qui se sont graduellement normalisés pendant les 48 h qui ont suivi l’intervention chirurgicale.