, Volume 49, Issue 1, pp 8-12

The oxygen concentrator is a suitable alternative to oxygen cylinders in Nepal

Abstract

Purpose

To review the efficacy and reliability of oxygen concentrators used over the last six years in Nepal. The apparatus used was a DeVilbiss® oxygen concentrator that provided O2 for anesthesia supplemented with compressed air to drive a Penlon Manley Multivent Ventilator®. It remains difficult to supply oxygen in cylinders to peripheral hospitals in Nepal due to lack of proper roads.

Methods

We conducted a retrospective analysis of a sample of 378 cases anesthetized at the Bir Hospital and at a private hospital in Kathmandu from April through October 1999. The Bain circuit or its modification was used in adults, and Bain or Ayre’s T piece in children. High flows from the oxygen concentrator used with the Bain and Ayre’s T-circuits were reduced to 2 L·min−1, delivered through the halothane vaporizer, supplemented by room air in the modified Bain circuit. Positive pressure ventilation was provided with an Ambubag, Oxford Inflating Bellows or Penlon Manley Multivent Ventilator. Blood pressure, electrocardiogram, FlO2 and SpO2 were monitored in all cases.

Results

Surgery included urologic, general surgery, obstetrics and gynecological procedures, neurosurgery and closed mitral valvotomy. Age ranged from six months to 78 yr. The anesthetic time lasted from 45 min to 12 hr. The FlO2 ranged from 0.5 to 0.6 in the Bain and Ayre’s T circuits, and from 0.34 to 0.40 in the modified Bain circuit with a flow of oxygen of 2 L·min−1 from the concentrator.

Conclusion

With regular maintenance and servicing done locally, the oxygen concentrator can be used safely in adults and children. Use of the oxygen concentrator is a suitable alternative to oxygen cylinders in the developing world.

Résumé

Objectif

Vérifier l’efficacité et la fiabilité des oxygénoconcentrateurs utilisés pendant les six dernières années au Népal. Le dispositif utilisé était un concentrateur d’oxygène DeVilbiss® qui fournissait l’O2 pour l’anesthésie associée à un ventilateur mécanique Penlon Manley Multivent Ventilator® actionné par de l’air comprimé. Étant donné le pauvre état des routes, il est encore difficile de transporter de l’oxygène en bouteilles vers les hôpitaux périphériques au Népal.

Méthode

Il s’agit de l’analyse rétrospective de 378 cas d’anesthésie réalisés d’avril à octobre 1999 au Bir Hospital et dans un hôpital privé de Katmandou. Le circuit de Bain, ou sa modification, était utilisé chez les adultes et une pièce en T de Bain ou de Ayre, chez les enfants. Les grands débits de l’oxygénoconcentrateur des circuits en T de Bain et de Ayre étaient réduits à 2 L·min−1 administrés par des vaporisateurs d’halothane et complétés par l’air ambiant dans le circuit de Bain modifié. La ventilation à pression positive était assurée par un respirateur manuel, type Ambu, ou un ventilateur Oxford Inflating Bellows ou Penlon Manley Multivent. La tension artérielle, l’électrocardiogramme, la FlO2 et la SpO2 étaient surveillés dans tous les cas.

Résultats

Les interventions chirurgicales concernaient l’urologie, la chirurgie générale, l’obstétrique et la gynécologie, la neurochirurgie et la commissurotomie mitrale fermée. Les patients avaient de six mois à 78 ans. L’anesthésie allait de 45 min à 12 h. La FlO2 variait de 0,5 à 0,6 pour les circuits en T de Bain et de Ayre, et de 0,34 à 0,40 pour le circuit de Bain modifié avec un débit d’oxygène de 2 L·min−1 provenant du concentrateur.

Conclusion

L’oxygénoconcentrateur peut être utilisé sans danger pour les adultes et les enfants dans des conditions d’entretien régulier et de réparation sur place. Le concentrateur d’oxygène peut remplacer convenablement les bouteilles d’oxygène dans les pays en voie de développement.