, Volume 47, Issue 2, pp 179-184

Analysis of anesthesia physician resources: projected Ontario deficit in 2005

Abstract

Purpose: To clarify the recent perception of shortfalls in anesthesia physician resources, two models were used to assess these resources in Ontario, Canada.

Methods: Two models, demand-based and benchmarking, were used. In the demand-based model estimated future supply and attrition were obtained from information on Ontario Ministry of Health funded trainees. Data from the Canadian Residents Matching Service and the Association of Canadian University Departments of Anesthesia were also used. Current demand was identified from a telephone survey of Departments of Anesthesia in ten Ontario cities. The number of anesthesia practitioners in Ontario was estimated from the 1996 Canadian Anesthesiologists’ Society Physician Resource Database (CASPRD) in the demand-based model. In the benchmarking model, using Alberta as the closest published analogue to Ontario, the annual specialist growth rate in Ontario since 1986 was calculated in the literature as 2.8%/yr for 1986–1994. The number of anesthesiologists in Ontario from the 1986 CASPRD was used to calculate need based on that growth rate. Results are compared with population to anesthesiologist (P/A) ratios calculated from Statistics Canada population data and physician numbers from CASPRD.

Results: A shortfall in the number of anesthesiologists has been identified. The P/A ratio worsened by 17.6% from 1986 to 1996. The demand-based model indicated that the shortfall is increased from a current deficit of 40 to 68 by 2005, using CASPRD. Benchmarking showed that the estimated shortfall in 1994 was 131.

Conclusion: This conservative approach indicates that the shortfall in anesthesiologist physician resources will worsen by 2005.

Résumé

Objectif: Illustrer la récente observation de la pénurie de médecins en anesthésie en utilisant deux modèles pour évaluer les ressources en Ontario, Canada.

Méthode: Deux modèles, l’un basé sur la demande et l’autre, un seuil de référence, ont été utilisés. Dans le modèle basé sur la demande, l’estimation des futurs effectifs et des départs volontaires a été obtenue à partir de renseignements de la liste des médecins en formation du Ministère de la Santé de l’Ontario. Les données du Canadian Residents Matching Service et de l’Association des départements d’anesthésie des universités canadiennes ont été aussi utilisées. La demande actuelle a été vérifiée par téléphone auprès des Départements d’anesthésie de dix villes de l’Ontario. Le nombre de praticiens en anesthésie en Ontario a été estimé à partir de la Canadian Anesthesiologists’ Society Physician Resource Database (CASPRD) pour le modèle basé sur la demande. Dans le modèle de référence, en utilisant l’Alberta comme analogue connu se rapprochant le plus de l’Ontario, l’augmentation annuelle du nombre de spécialistes en Ontario depuis 1986 a été calculée d’après la documentation comme étant de 2,8 % pour la période de 1986–1994. Le nombre d’anesthésiologistes en Ontario foumi par le CASPRD depuis 1986 a été utilisé pour calculer les besoins sur la base de ce taux d’augmentation. Les résultats ont été comparés avec les ratios de la population par rapport aux anesthésiologistes (P/A) calculés selon les données de Statistiques Canada sur la population et selon le nombre de médecins foumi par le CASPRD.

Résultats: On a constaté une pénurie d’anesthésiologistes. Le ratio P/A s’est dégradé de 17,6 % de 1986 à 1996. Le modèle basé sur la demande a indiqué que la pénurie s’accroîtra d’un déficit actuel de 40 à un déficit de 68 en l’an 2005, selon le CASPRD. Le modèle de référence a montré que la pénurie estimée en 1994 a été de 131.

Conclusion: Cette méthode conservatrice indique que la pénurie de médecins anesthésiologistes sera plus grave en 2005.