Canadian Journal of Anesthesia

, Volume 50, Issue 6, pp 580–585

The continuous epidural infusion of ropivacaine 0.1% with 0.5 μg·mL−1 sufentanil provides effective postoperative analgesia after total hip replacement: a pilot study

  • Sandra Kampe
  • Peter Kiencke
  • Achilles Delis
  • Marion Auweiler
  • Dietmar Pierre König
  • Stefan-Mario Kasper
Regional Anesthesia and Pain

DOI: 10.1007/BF03018644

Cite this article as:
Kampe, S., Kiencke, P., Delis, A. et al. Can J Anesth (2003) 50: 580. doi:10.1007/BF03018644

Abstract

Purpose

To assess the analgesic efficacy and functional outcome of postoperative epidural infusion of ropivacaine combined with sufentanil in a randomized, controlled trial.

Methods

Thirty-two ASA I–III patients undergoing elective total hip replacement (THR) were included. Lumbar epidural block using 0.75% ropivacaine was combined with either propofol sedation or general anesthesia for surgery. On arrival in the recovery room, the epidural infusion was commenced at a rate in mL calculated as follows: (height in cm −100) × 0.1. Eleven patients received an epidural infusion of ropivacaine 0.1 % with 0.5 μg·mL−1 sufentanil (Group R+S0.5), ten patients ropivacaine 0.1% with 0.75 μg·mL−1 sufentanil (Group R+S0.75), and 11 patients ropivacaine 0.1% with 1 μg·mL−1 sufentanil (Group R+S1) over a postoperative study period of 44 hr. All patients had access to iv piritramide via a patient-controlled analgesia (PCA) device. Postel-Merle-d’Aubigné scoring system (PMA score) was assessed preoperatively, three weeks after surgery, and three months after surgery by an orthopedic surgeon blinded to study group.

Results

Motor block was negligible in all three groups. After eight hours of epidural infusion, sensory block had regressed completely in all patients. There was no significant difference with regard to visual analogue scale (VAS) scores (at rest:P = 0.55, on movement:P = 0.63), consumption of rescue medication (P = 0.99), patient satisfaction (P = 0.22), and the incidence of adverse events. All treatment regimens provided effective postoperative analgesia with only a minimal use of supplemental opioid PCA. There was no difference between groups regarding orthopedic PMA score (pain:P = 0.24, mobility:P = 0.65, and ability to walk:P = 0.44).

Conclusion

Ropivacaine 0.1% with 0.5 μg·mL−1 sufentanil for postoperative analgesia after THR provides efficient pain relief and, compared with 0.75 and 1 μg·mL−1 sufentanil, reduces sufentanil consumption without compromise in patient satisfaction, VAS scores, and functional outcome.

La perfusion continue de ropivacaïne à 0,1 % additionnée de 0,5 μg·mL−1 de sufentanil produit une analgésie postopératoire efficace après l’arthroplastie totale de hanche : une étude pilote

Résumé

Objectif

Évaluer, par une étude randomisée et contrôlée, l’efficacité analgésique et les effets fonctionnels d’une perfusion péridurale postopératoire de ropivacaïne combinée au sufentanil.

Méthode

L’étude a été menée auprès de 32 patients d’état physique ASA I–III, devant subir une arthroplastie totale de hanche (ATH). Le bloc péridural lombaire réalisé avec de la ropivacaïne à 0,75 %, a été combiné à une sédation au propofol ou à une anesthésie générale pour l’intervention chirurgicale. La perfusion péridurale, débutée dès l’arrivée en salle de réveil, avait un débit en mL calculé comme suit : (la taille en cm −100) × 0,1. Onze patients ont reçu une perfusion péridurale de ropivacaïne à 0,1 % combinée à 0,5 μg·mL−1 de sufentanil (Groupe R+S0,5), dix ont eu de la ropivacaïne à 0,1 % et 0,75μg·mL−1 de sufentanil (Groupe R+S0,75) et onze, de la ropivacaïne à 0,1 % avec 1 μg·mL−1 de sufentanil (Groupe R+S1) pendant les 44 h postopératoires de l’étude. Tous les patients avaient accès à une analgésie autocontrôlée (AAC) iv avec piritramide. Le score de Postel-Merle d’Aubigné (score PMA) a été évalué avant l’opération, trois semaines et trois mois après l’opération, par un chirurgien orthopédique impartial.

Résultats

Le blocage moteur a été négligeable dans les trois groupes. Après huit heures de perfusion péridurale, le bloc sensitif avait complètement régressé chez tous les patients. Il n’y a pas eu de différence significative des scores de l’échelle visuelle analogique (au repos : P = 0,55, au mouvement : P = 0,63), de consommation de médication de secours (P = 0,99), de satisfaction des patients (P = 0,22) et d’incidence d’événements indésirables. Tous les schémas posologiques ont produit une analgésie postopératoire efficace et n’ont nécessité qu’un usage minimal d’opioïde supplémentaire en AAC. Le score orthopédique PMA était similaire entre les groupes (douleur : P = 0,24, mobilité : P = 0,65 et capacité de marcher : P = 0,44).

Conclusion

De la ropivacaïne à 0,1 % combinée à 0,5μg·mL−1 de sufentanil, utilisée comme analgésie postopératoire après une ATH, réduit efficacement la douleur et, comparé à 0,75 et 1 μg·mL−1 de sufentanil, réduit la consommation de sufentanil sans compromettre la satisfaction des patients, les scores à l’EVA et les effets fonctionnels.

Download to read the full article text

Copyright information

© Canadian Anesthesiologists 2003

Authors and Affiliations

  • Sandra Kampe
    • 1
  • Peter Kiencke
    • 2
  • Achilles Delis
    • 1
  • Marion Auweiler
    • 1
  • Dietmar Pierre König
    • 3
  • Stefan-Mario Kasper
    • 1
  1. 1.Department of AnesthesiologyUniversity of CologneCologneGermany
  2. 2.Department of Medical StatisticsUniversity of CologneCologneGermany
  3. 3.Department of Orthopedic SurgeryUniversity of CologneCologneGermany

Personalised recommendations