, Volume 43, Issue 5, pp 442-449

A double-blind comparison of ropivacaïne 0.5%, 0.75%, 1.0% and bupivacaine 0.5%, injected epidurally, in patients undergoing abdominal hysterectomy

Abstract

Purpose

Ropivacaïne is a new long-acting, injectable local anaesthetic currently undergoing clinical investigation world wide. It is structurally very similar to bupivacaine, but with less potential for central nervous system or cardiac toxicity. The purpose of this double-blind study was: to investigate the dose-response relationship of increasing doses of ropivacaïne on the quality of anaesthesia and the duration of both motor and sensory blockade, and to compare these results with an established local anaesthetic, bupivacaine.

Methods

One hundred and twenty five patients were randomly assigned to one of four treatment groups and 116 completed the study. Epidural anaesthesia was established using 25 ml test solution, injected over three minutes following a satisfactory test dose. Sensory onset, spread and duration, using the pin prick method, and motor scores using a modified Bromage scoring system were compared.

Results

A dose/response relationship was observed with increasing doses of ropivacaïne for all variables tested except analgesia and muscle relaxation (P < 0.01). There were differences in: (i) motor onset (Levels 1 and 2), when ropivacaïne 1.0% was compared with ropivacaïne 0.75% and 0.5% (P < 0.05); (ii) in sensory duration at all levels except T6 when ropivacaïne was compared with ropivacaïne 0.5% (P < 0.05); (iii) differences in sensory duration at T12 and S1 when ropivacaïne 1.0% was compared with bupivacaine 0.5% (P < 0.05); (iv) differences in motor duration at all levels when ropivacaïne 1.0% was compared with ropivacaïne 0.5% (P < 0.05). No serious adverse events were reported in this study.

Conclusion

Increasing doses of ropivacaïne were associated with an increased clinical effect. The most consistent differences occurred when ropivacaïne 1.0% was compared with 0.5% and the least consistent between ropivacaïne 0.5%, 0.75% and bupivacaine 0.5%. The main difference between ropivacaïne 1.0% and bupivacaine was in sensory duration. No serious adverse events were reported.

Résumé

Objectifs

La ropivacaïne est un nouvel anesthésique local injectable à longue durée d’action qui subit des essais cliniques partout dans le monde. Sa structure ressemble beaucoup à celle de ta bupivacaïne mais son potentiel de toxicité pour le système nerveux central est moindre. Les objectifs de cette étude en double aveugle étaient de rechercher la relation dose-effet de doses croissantes de ropivacaïne sur la qualité de l’anesthésie et la durée des bloc sensitif et moteur, et de comparer ces résultats avec un aneslhésique local établi, la bupivacaïne.

Méthodes

Cent vingt-cinq patients ont été assignés aléatoirement à un de quatre groupes et 116 ont complété l’étude. L’anesthésie épidurale a été réalisée avec une solution test de 25 ml, injectée en trois minutes après une dose-lest satisfaisante. L’installation sensorielle, la propagation et la durée, mesurés avec la méthode de la piqûre, et les scores de motricité mesurés sur une échelle de Bromage modifiée ont été comparés.

Résultats

Une relation dose-effet a été observée avec l’augmentation des doses de ropivacaïne pour toutes le variables lestées excepté l’analgésie et la relaxation musculaire (P < 0,0.1). Les différences suivantes ont été notées pour: (i) l’installation motrice (niveaux 1 et 2), lorsque la ropivacaïne 1,0% était comparée avec la ropivacaïne 0,75% et 0,5% (P < 0,05); (ii) la durée sensorielle à tous les niveaux excepté T6 quand la ropivacaïne 0,5% (P < 0,5); (iii) des différences de durée sensorielle à T12 et S1 quand la ropivacaïne 1,0% était comparée à la bupivacaïne 0,5% (P < 0,05); (iv) des différence de durée pour la motricité à tous les niveau quand la ropivacaïne 1,0% était comparée avec la ropivacaïne 0,5% (P < 0,05). Aucun effet défavorable n’est survenu pendant l’étude.

Conclusions

L’augmentation des doses de ropivacaïne a été associée à une augmentation de l’effet clinique. Les différences les plus importantes sont survenus quand la ropivacaïne 1,0% était comparée à 0,5% et les moins importantes entre la ropivacaïne 0,5%, 0,75% et la bupivacaïne 0,5%. La différence principale entre la ropivacaïne 1,0% et la bupivacaïne portait sur la durée sensorielle. Il n’y a pas eu d’effets secondaires graves.