, Volume 46, Issue 8, pp 772-775

Pott’s disease with unstable cervical spine, retropharyngeal cold abscess and progressive airway obstruction

Abstract

Purpose

Retropharyngeal abscess formation has the potential for acute respiratory compromise from obstruction or secondarily from rupture. The initial attempt to secure the airway is of paramount importance. We describe a patient with an unstable cervical spine secondary to Pott’s disease who developed progressively obstructing retropharyngeal cold abscess.

Clinical Features

A 33-yr-old man with an unstable C-spine in halo traction presented with progressive airway obstruction secondary to retropharyngeal abscess extending from the cervical to the mid-thoracic vertebrae. After review of computerized tomography (CT) and magnetic resonance (MR) studies, preparations were made to secure the airway through fibreoptic assisted intubation. A conservative approach was chosen to secure the airway before surgical airway control as a first line approach. Following local and topical anesthesia, awake endoscopy was performed to assess the extent of obstruction and possibility of intubation without abscess rupture. A narrow tract along the lateral pharynx was identified to continue inferiorly to the epiglottis, from which point the cords were visualized. Extensive edema and abscess formation otherwise distorted the normal anatomy and prevented visualization from other directions. The airway was successfully secured without trauma with a well-lubricated 7.0 mm ID endotracheal tube.

Conclusion

This report suggests that selected cases of tense obstructing retropharyngeal abscesses can be effectively managed with fibreoptic endoscopy for assessment and subsequent intubation before requiring surgical airway control as a first line strategy.

Résumé

Objectif

La formation d’un abcès rétropharyngé peut soudainement entraver la respiration, par obstruction ou par rupture. La première démarche visant à protéger les voies aériennes est primordiale. Nous décrivons le cas d’un patient à la colonne cervicale instable, secondaire au mal de Pott, qui a développé un abcès froid rétropharyngé d’obstruction progressive.

Éléments cliniques

Un homme de 33 ans, dont la colonne cervicale instable était en traction (halo), présentait une obstruction progressive des voies aériennes secondaire à un abcès rétropharyngé qui s’étendait de la colonne cervicale à médio-thoracique. Après la révision des études de tomodensitométrie et de résonance magnétique, on a assuré la perméabilité des voies aériennes par une intubation fibroscopique. Une méthode conservatrice de protection a été choisie comme première démarche avant l’intervention chirurgicale aux voies aériennes. L’endoscopie vigile a été réalisée à la suite de l’anesthésie locale et topique afin de permettre l’évaluation de l’étendue de l’obstruction et de la possibilité d’intubation sans provoquer la rupture de l’abcès. On a ainsi pu découvrir une voie étroite longeant le pharynx latéral menant vers l’épiglotte, plus inférieure, d’où on a pu visualiser les cordes vocales. L’oedème important et l’abcès déformaient, par ailleurs, l’anatomie et empêchaient la visualisation sous d’autres angles. L’intubation a été réussie sans traumatisme à l’aide d’un tube endotrachéal bien lubrifié de 7,0 mm. de Dl.

Conclusion

Cet article suggère que des cas choisis d’abcès rétropharyngés obstructifs sévères peuvent être efficacement traités grâce à la fibroscopie comme stratégie de première ligne d’évaluation et d’intubation subséquente, préalables à l’intervention chirurgicale requise.