, Volume 44, Issue 11, pp 1152-1156

Pharmacoeconomics of intravenous regional anaesthesiavs general anaesthesia for outpatient hand surgery

Abstract

Purpose

To compare the cost and effectiveness of intravenous regional anaesthesia (IVRA) with general anaesthesia (GA) for outpatient hand surgery.

Method

A retrospective record analysis of 121 patients who received IVRA were compared with 64 patients who received GA in our Daycare centre. The costs of anaesthesia and recovery were calculated from an institutional perspective using 1995 Canadian Dollar values. Effectiveness was measured in terms of time for anaesthesia, recovery and discharge, % with unsatisfactory anaesthesia and complications.

Results

Both groups were well matched in terms of weight, sex and ASA class. Patients in the IVRA group were older (45 ± 16 vs 38 ± 13 yr) and had a lower frequency of two types of operation. The median total cost for the IVRA group of $24.60 (15.76–55.29) was less than that for the GA group of $48.66 (35.59–73.11). (P < 0.00001). Anaesthesia was unsatisfactory in 11% of the IVRA group, but in none having GA, (P < 0.01). Recovery was faster in the IVRA group with a median time to discharge of 70 (35–180) min compared with 118 (45–320) min in the GA group. (P < 0.00001) Vomiting requinng treatment occurred in 5% of the GA group, but in none having IVRA, (P < 0.05). Dizziness which delayed discharge also occurred in 5% of the GA group, but in none having IVRA. (P < 0.05).

Conclusion

The cost of anaesthesia and recovery using IVRA for outpatient hand surgery was half that of GA. Intravenous regional anaesthesia was less effective than GA in achieving satisfactory anaesthesia, equally effective in time to administer anaesthesia, and more effective in speeding recovery and minimising postoperative complications.

Résumé

Objectif

Comparer le coût et l’efficacité de l’anesthésie régionale intraveineuse (ARIV) avec ceux de l’anesthésie générale (AG) en chirurgie ambulatoire de la main.

Méthodes

Cette étude rétrospective comparaît les dossiers de 121 patients opérés sous ARIV avec deux de 64 patients opérés sous AG dans notre centre de jour. Les coûts encourus pour l’anesthésie et la récupération étaient calculés en dollars canadiens de 1995 dans une perspective institutionnelle. Le temps requis pour l’anesthésie, la récupération et le congé, le pourcentage d’anesthésies non satisfaisantes et de complications ont servi comme cntères d’efficacité.

Résultats

Les deux groupes étaient comparables pour le poids, le sexe et la classe ASA. Les patients du groupe ARIV étaient plus âgés (54 ± 16 vs 38 ± 13 ans) et avaient moins souvent subi deux types d’interventions. Le coût total médian pour le groupe ARIV se situait à 24.60$ (15.60 –55.29) comparativement à 48.66$ (35.59 ± 73.11) pour le groupe AG. (P < 0.00001). L’anesthésie a été insatisfaisante pour 11% du groupe ARIV mais pour aucun du groupe AG. (P < 0.01) Le groupe ARIV a récupéré plus rapidement avec un séjour médian en salle de réveil de 70 (35–180) min comparativement à 118 (45–320) min pour le groupe AG (P < 0.00001). Des vomissements nécessitant traitement sont survenus chez 5% du groupe AG. mais chez aucun du groupe ARIV (P < 0.05) Cinq pour cent des patients du groupe AG ont présenté des étourdissements suffisamment graves pour différer le congé comparativement à aucun du groupe ARIV (P < 0.05).

Conclusion

Pour la chirurgie ambulatoire de la main, l’anesthésie et la récupération coûtent deux fois moins cher avec l’ARIV qu’avec l’AG. Lanesthésie régionale intraveineuse est moins efficace sur le plan de la satisfaction, également efficace sur le plan de la durée requise pour l’administration de l’anesthésie et plus efficace sur le plan de la rapidité de la récupération et de l’incidence des complications.