, Volume 41, Issue 3, pp 192-197

Epidural sufentanil does not attenuate the central haemodynamic effects of Caesarean section performed under epidural anaesthesia

Abstract

The effect of sufentanil 30 μg added to the epidural local anaesthetic solutions used for anaesthesia during elective Caesarean section on central haemodynamic variables was studied. Haemodynamic measurements made by thoracic electrical bioimpedance (TEB) monitoring were compared in 21 healthy parturients undergoing Caesarean section under epidural anaesthesia with and without the addition of epidural sufentanil. The patients were randomized to control (Group C) and study (Group S) groups. Following iv prehydration, an epidural catheter was placed at the L2−3 or L3−4 interspace. After a negative test dose, in a double-blinded protocol, patients in Group S received sufentanil 30 μg (0.6 ml) in 4.4 ml lidocaine carbonate 2% with 5 μg · ml−1 epinephrine and those in Group C received 5 ml lidocaine carbonate 2% with epinephrine. Lidocaine carbonate 2% with 5 μg · ml−1 epinephrine was then titrated to establish an anaesthetic level of T4. Haemodynamic variables (heart rate, mean arterial blood pressure, cardiac index, ejection fraction and end-diastolic index) were measured non-invasively, continuously throughout the perioperative period. There were no differences noted in haemodynamic measurements between the groups at any time perioperatively. However, differences occurred within the groups when compared with baseline values. Heart rate was increased in both groups intraoperatively. Cardiac index was increased throughout the intraoperative period in Group S but was less frequently elevated in Group C. Ejection fraction was increased throughout the perioperative period in Group S but not in Group C. End-diastolic index increased following iv preloading in both groups and returned to baseline with induction of epidural block. Maternal haemodynamic measurements as assessed by TEB monitoring, during Caesarean section, were not altered by the addition of 30 μg sufentanil to carbonated lidocaine for lumbar epidural anaesthesia.

Résumé

Ce travail évalue les effets hémodynamiques produits par l’addition de sufentanil 30 μg à une solution épidurale d’anesthésique local pendant la césarienne non urgente. Les mesures hémodynamiques effectuées par monitorage de la bioimpédance thoracique électrique (TEB) sont comparées chez 21 parturientes bien portantes soumises à une césarienne sous anesthésie épidurale avec ou sans ajout de sufentanil épidural. Les patientes sont assignées au hasard au groupe contrôle (groupe C) et au groupe d’étude (groupe S). Après hydratation iv, un cathéter épidural est introduit à l’espace L2−3 ou L3−4. Après une dose-test négative, les patientes du groupe S reçoivent, à double insu, du sufentanil 30 μg (0,6 ml) dans 4,4 ml de lidocaïne carbonatée 2% avec 5 μg · ml−1 d’épinéphrine; celles du groupe C reçoivent 5 ml de lidocaïne carbonatée 2% avec 5 μg · ml−1 d’épinéphrine. Par la suite, suffisamment de lidocaïne carbonatée 2% avec 5 μg · ml−1 d’épinéphrine est ajoutée pour obtenir un niveau à T4. Les variables hémodynamiques (fréquence cardiaque, tension artérielle moyenne, index cardiaque, fraction d’éjection et index télédiastolique) sont mesurées par méthode non effractive continuelle pendant la période périopératoire. On ne note en aucun moment de differences significatives entre les groupes. Cependant, on trouve des différences à l’intérieur des groupes lorsqu’on les compare aux valeurs initiales. La fréquence cardiaque peropératoire augmente dans les deux groupes. L’index cardiaque peropératoire augmente souvent dans le groupe S et moins fréquemment dans le groupe C. La fraction d’éjection periopératoire augmente dans le groupe S mats non dans le groupe C. L’index télédiastolique augmente après la précharge intraveineuse et revient à sa valeur initiate après l’épidurale. Pendant la césarienne, l’hémodynamique matemelle, telle que mesurée par TEB, n’est pas modifiée par l’ajout de 30 μg de sufentanil à la lidocaïne carbonatée administrée pour l’anesthésie épidurale lombaire.

Presented in part at the Canadian Anaesthetists Society Annual Meeting, June 1992, Toronto, Canada.