, Volume 38, Issue 3, pp 318-323

Comparison of integrated evoked EMG between the hypothenar and facial muscle groups following atracurium and vecuronium administration

Abstract

In 17 healthy patients undergoing O2 · N2O · isoflurane anaesthesia, following atracurium or vecuronium administration, we compared simultaneous integrated evoked electromyograms (IEEMGS) during spontaneous recovery of the adductor digiti minimi (ADM) and orbicularis oris (OOM) muscle groups in response to train-of-four (TOF) stimulation of the ulnar and facial nerves, respectively. In all patients, the onset of neuromuscular recovery occurred first in the OOM. The time required to recover to a T4/T1 = 0.70 ± 0.01 (SD) was earlier in the OOM compared with the ADM muscles in both the atracurium (33.4 ± 5 vs46.5 ± 8,P< 0.005) and vecuronium (46.5 ± 12 vs 60.3 ± 20, P < 0.005) groups. When the OOM attained a T4/T1 = 0.70 ± 0.01, the simultaneous T4/T1 in the ADM was 0.29 ± 0.15 (P < 0.05) in the atracurium group and 0.41 ± 0.16 (P < 0.01) in the vecuronium group. We conclude that (1) the facial muscles (OOM) recover earlier than the hypothenar muscles (ADM) and (2) an EMG T4/T, = 0.70 in the facial muscles may not indicate adequate recovery of neuromuscular function.

Résumé

Nous avons compare les tracés électromyographiques intégrés de l’orbiculaire des paupières (ORB) et de l’adducteur du petit doigt (ADD) évoqués simultanément par stimulation en train-de-quatre des nerfs facial et cubital; cela, pendant l’anesthésie avec O2, N2O et isoflurane de 17 sujets sains après injection d’atracurium ou de vecuronium. Chez tous les patients, la récuperation de la fonction neuromusculaire survenait d’abord à l’ORB. Le temps requis pour retrouver un ratio de T4/T1 ± 0,7 ± 0,1 (écartrype) était plus court pour l’ORB que pour l’ADD, à la fois avec l’atracurium (33,4 ± 5 vs 46,5 ± 8 min, P < 0,005) et avec le vecuronium (46,5 ± 12 vs 60,3 ± 20 min, P < 0,005). Quand le T4/T1 de l’ORB atteignait O,7 ± 0,1, celui de l’ADD n’était que de 0,29 ± 0,15 (P < 0,05) avec l’atracurium et que de 0,41 ± 0,16 avec le vécuronium (P < 0,01). Après l’injection de myorelaxants, la fonction neuromusculaire des muscles du visage (ORB) récupère plus rapidement que celle des muscles de l’éminence hypothénar (ADD) de plus, un ratio T4/T1 = 0,7 à l’EMG de la face n’est pas synonyme d’une récupération adéquate de la fonction neuromusculaire.