Canadian Anaesthetists’ Society Journal

, 23:366

Pain as a major cause of postoperative nausea

  • R. Andersen
  • K. Krohg
Article

DOI: 10.1007/BF03005916

Cite this article as:
Andersen, R. & Krohg, K. Canad. Anaesth. Soc. J. (1976) 23: 366. doi:10.1007/BF03005916

Summary

The incidence of nausea in relation to pain was recorded in 104 patients after abdominal operations. Ten per cent of the patients had episodes of nausea not related to pain. One hundred and fourteen episodes of concomitant pain and nausea were recorded in 61 patients ( 58.6 per cent ).

The intravenous injection of morphine or ketobemidone relieved nausea as well as pain in 80 per cent of the episodes. Relief of pain with persistence of nausea was uncommon and if pain relief was inadequate nausea was unabated.

Nausea was provoked by 3.4 per cent of the morphine injections, but all patients tolerated similar doses of morphine on other occasions without nausea.

Nausea often accompanies pain in the early postoperative period and can be relieved concomitant with the pain by the intravenous use of opiates in adequate doses in a high proportion of cases.

Résumé

Après chirurgie abdominale chez 104 patients, on a étudié la corrélation nausée et douleur.

Dix pour cent seulement des patients ont présenté des accès de nausées sans douleur. D’autre part, 114 accés de douleurs accompagnées de nausées ont été relevés chez 61 patients (58 pour cent). L’injection intraveineuse de morphine ou de kétobomidone a soulagé la nausée en meme temps que la douleur dans 80 pour cent de ces accès. II était rare d’obtenir un soulagement de la douleur avec persistance de la nausée de même, si la douleur était incomplètement soulagée, il en était de même de la nausée.

La morphine elle-même a été cause de nausées dans 3.4 pour cent injections, cependant tous les patients ont pu en d’autres circonstances recevoir sans nausée des doses semblables de morphine.

La période post-opératoire immédiate est souvent rendue pénible par la douleur et les nausées qui trés souvent peuvent être toutes les deux soulagées par l’administration intraveineuse d’un morphinique en doses suffisantes.

Download to read the full article text

Copyright information

© Canadian Anesthesiologists 1976

Authors and Affiliations

  • R. Andersen
    • 1
  • K. Krohg
    • 1
  1. 1.Aker SykehusOslo 5Norway