International Journal of Colorectal Disease

, Volume 9, Issue 3, pp 134–137

Does laparoscopic-assisted ileal pouch anal anastomosis reduce the length of hospitalization?

Authors

  • S. L. Schmitt
    • Department of Colorectal SurgeryCleveland Clinic Florida
  • S. M. Cohen
    • Department of Colorectal SurgeryCleveland Clinic Florida
  • S. D. Wexner
    • Department of Colorectal SurgeryCleveland Clinic Florida
  • J. J. Nogueras
    • Department of Colorectal SurgeryCleveland Clinic Florida
  • D. G. Jagelman
    • Department of Colorectal SurgeryCleveland Clinic Florida
Original Articles

DOI: 10.1007/BF00290189

Cite this article as:
Schmitt, S.L., Cohen, S.M., Wexner, S.D. et al. Int J Colorect Dis (1994) 9: 134. doi:10.1007/BF00290189

Abstract

Previous data have suggested that laparoscopic colon and rectal surgery may shorten the length of hospitalization. These claims have been attributed to a reduction of the length of ileus. The definition of “ileus” is variable and in all cases is subjective. In this study it was defined as the length of time until the patient passed flatus or stool without nausea, vomiting or abdominal distention. This prospective study was undertaken to compare the duration of ileus and of hospitalization after laparoscopic-assisted (LAC) and standard laparotomy (SC). After restorative proctocolectomy with an ileal-pouch anal anastomosis (IPAA) in both sets of patients. Twenty-two patients underwent LAC and 20 age, sex, and diagnosis-matched controls underwent SC. Mucosal ulcerative colitis (MUC) was the diagnosis in 16 LAC and in 15 SC patients while polyposis was the diagnosis in 6 LAC and in 5 SC patients. The mean time to resolution of postoperative ileus was 4.2 (4–11) days in the LAC group and 3.3 (2–5) days in the SC group. Hospital discharge was similar in each group occurring at a mean of 8.7 (7–13) days after LAC and 8.9 (6–18) days after SC. Neither the length of time for ileus resolution nor the length of hospitalization were reduced in the LAC group. Laparoscopic-assisted IPAA conferred none of the theoretical advantages associated with other laparoscopic procedures.

Résumé

Des données préliminaires avaient suggéré que la chirurgie colique et rectale laparoscopique pouvait réduire la durée d'hospitalisation. Ces affirmations étaient attribuées à une réduction de la durée de l'iléus post-opératoire. La définition de l'iléus est variable et dans tous les cas subjective. Dans cette étude, l'iléus a été défini comme l'intervalle entre l'opération et le premier passage de gaz ou de selles sans nausées, vomissements ou distension abdominale. Cette étude prospective a été entreprise pour comparer la durée de l'iléus et de l'hospitalisation après chirurgie assistée par laparoscopie (LAC) et laparotomie standard (SC) pour réaliser une proctocolectomie avec réanastomose iléo-anale avec une poche iléale (IPAA). Vingt-deux patients ont subi une chirurgie assistée par laparoscopie et 20 une laparotomie: l'âge, le sexe et l'affection sous-jacente étaient comparables. Seize patients ont subi une chirurgie assistée par laparoscopie et 15 une laparotomie conventionnelle pour recto-colite ulcéro-hémorragique alors que 6 ont subi une chirurgie assistée par laparoscopie et 5 une laparotomie pour polypose. L'intervalle jusqu'à résolution de l'iléus post-opératoire était de 4,2 jours (4–11) dans le groupe opéré sous laparoscopie et 3,3 jours (2–5) dans le groupe ayant subi une laparotomie. La durée d'hospitalisation était similaire dans les deux groupes: 8,7 jours (7–13) lors de chirurgie assistée par laparoscopie et 8,9 jours (6–18) après laparotomie. Ni la durée de l'iléus ni la durée d'hospitalisation n'ont été réduites par l'introduction de la laparoscopie. La confection d'une anastomose iléoanale avec poche assistée par la laparoscopie n'entraîne auçun des avantages théoriques que l'on attribue à la laparoscopie.

Download to read the full article text

Copyright information

© Springer-Verlag 1994