, Volume 39, Issue 3-4, pp 309-323

Levels of organization and repetition phenomena in seed plants

Rent the article at a discount

Rent now

* Final gross prices may vary according to local VAT.

Get Access

Abstract

Each plant can be recognized by its general shape. Nevertheless, this physiognomy is the result of a very precise structure that expresses the existence of a strong organization. The architecture of a plant depends on the nature and relative arrangement of each of its parts; it is at any given time the result of an equilibrium between endogenous growth processes and the constraints exerted by the environment. Architectural studies have been carried out for some twenty years and have led to the definition of several concepts that provide a powerful tool for studying plant form. The results obtained in this field show that the architecture of a plant can be summarized by a small number of elementary structures: internode, growth unit, axis, architectural model,... In the course of ontogenesis, these structures are repeated and reveal several levels of organization that seem to be only different stages of a common process of growth and transformation.

Résumé

Toute espèce végétale peut être reconnue par sa forme générale. Toutefois, au-delà de cet aspect physionomique, la forme d'une plante repose sur une structure très précise qui traduit l'existence d'une grande organisation. L'architecture d'une plante dépend de la nature et de la position relative de ses différentes parties; elle est à tout instant, l'expression d'un èquilibre entre des processus endogénes de croissance et des contraintes extérieures exercées par le milieu. D'origine assez récente, les études en architecture végétale ont permis de dégager quelques concepts qui rendent compte du développement des végétaux. Les résultats obtenus dans ce domaine montrent que l'architecture d'une plante peut être résumée par un petit nombre de structures élémentaires: entre-noeud, unité de croissance, axe, modèle architectural,... Au cours du développement, ces structures élémentaires se répètent et dérivent les unes des autres traduisant l'existence de plusieurs niveaux d'organisation au sein de l'organisme végétal. L'analyse architecturale permet de révéler et de caractériser ces différents niveaux qui apparaissent alors comme les étapes d'un même processus dans une séquence précise et ordonnée d'événements.